INDEX

Ovalie – Mondial, Top 14 et Pro D2 au menu

Le 17 Oct. 2019

Ce vendredi, on commence par Biarritz-Béziers et Perpignan-Mont de Marsan – Samedi, ce sera du lourd avec Pau-Castres et Toulon-Bayonne – Dimanche, suspens garanti pour France-Pays de Galles…

Rubriques :

L’Aviron Bayonnais, révélation de ce début de Top 14, part sur la Rade pour surprendre à nouveau, tandis que la Section Paloise doit absolument réagir à la maison, pour éviter de se mettre sous haute pression. En Pro D2, le BOPB a une bonne occasion de poursuivre sa montée vers le haut du classement en recevant un concurrent direct ; de son côté, le Stade Montois doit relever un sacré défi face à la furia catalane. On attend une bonne nouvelle avec des Coqs remontés pour manger du Poireau.


Biarritz-Béziers : une occasion de renforcer sa place dans le Top 6

Vendredi 18 octobre à 20h

Le Biarritz Olympique a repris des couleurs, après sa victoire à Valence. En l’emportant sur les Héraultais, il pourrait même se retrouver sur le podium au classement. Il faudra tout donner contre cette équipe qui fait un très solide début de saison. Après la pause, le BO se déplacera à Carcassonne (vendredi 1er novembre).

Le staff a décidé de faire tourner un son effectif, avec 5 changements dans le XV de départ par rapport au week-end dernier. En première ligne, Peyresblanques et Synaeghel seront titulaires. Usarraga revient et à nouveau en 2e ligne. Du Plessis reprend sa place à l’ouverture, tandis que Lazzarotto est placé à l’aile. A noter, la présence de Ximun Lucu sur le banc.

Le XV de départ : Barry – Stark, Ravuetaki, Perraux, Lazzarotto – (o) Du Plessis, (m) Couilloud – David, Knight, Hirigoyen – Usarraga, Aliouat – Millar, Peyresblanques, Synaeghel.

Les remplaçants : Ruffenach, Nutsubidze, Girlando, Backhouse, Doubrère, Lebraud, X. Lucu, Akhobadze.

 


Perpignan-Mont de Marsan : un sacré challenge

Vendredi 18 octobre à 20h

Le Stade Montois, qui s’est relancé le week-end dernier avec sa victoire largement bonifiée sur Montauban, se déplace chez l’équipe en forme du moment. Il est important de finir ce bloc sur une bonne note, avant de recevoir Rouen, le vendredi 1er novembre.

Le staff montois a procédé à quelques ajustements. Ainsi, Gerber est titularisé à l’ouverture, tandis que Loustalot s’installe solidement à la mêlée. Au centre, Séguret remplace Torfs. Brethous et Brayer prennent le relais de Tastet et Garrault en 3e ligne. A noter, la présence sur le banc de Manu qui vient de divorcer avec le BO.

Le XV de départ : Laousse-Azpiazu – Naituvi, Séguret, Cappiello, Cabannes – (o) Gerber – (m) Loustalot – Brethous, Wavrin, Brayer – Paulino, Cedaro – Laval, David, Innocente.

Les remplaçants : Khribache, Bultel, Damiani, Manu, Coly, Talès, Wakaya, Castinel.


8ème journée de Pro D2

Jeudi 17 octobre : Provence-Oyonnax (13-22)

Vendredi 18 octobre : Biarritz-Béziers, Perpignan-Mont de Marsan, Angoulême-Aurillac, Colomiers-Valence, Rouen-Carcassonne (20h) ; Montauban-Vannes (20h45)

Dimanche 20 octobre : Grenoble-Nevers (14h25)

 


Classement de la Pro D2

Avec plusieurs reports de match avec Montauban, le classement est plutôt perturbé.

  • Qualification directe pour les demi-finales : Grenoble (25), Béziers (21, 1 match en moins)
  • Qualification pour les barrages : Oyonnax (21), Perpignan (20), Biarritz (20), Angoulême (19)
  • Milieu de tableau : Provence (18, 1 match en moins), Carcassonne (18), Colomiers (15), Vannes (13), Mont-de-Marsan (13), Nevers (12, 1 match en moins), Montauban (11, 2 match en moins), Aurillac (9, 1 match en moins)
  • Relégation : Rouen (9), Valence (2)

Bayonne et Pau, scénarios opposés

Après une longue trêve de 3 semaines, les deux équipes s’affronteront à Jean-Dauger (9 novembre) qui fera le plein pour l’occasion. Certes le combat basco-béarnais n’a pas la même saveur que le derby basque, mais l’ambiance sera largement au rendez-vous.

En attendant, l’Aviron Bayonnais surprenant 3e du Top 14 se déplace chez des Toulonnais que retrouvent une âme et de l’enthousiasme avec leurs jeunes. Les Basques se déplacent sans complexe pour saisir la moindre occasion de réaliser un gros coup. Après la réception de Pau, suivront deux rendez-vous européens avec l’accueil de Toulon (15 novembre) et le voyage chez les London Irish (23 novembre). A partir du 9 novembre, il faudra enchainer 12 matches sans la moindre pause.


De son côté, la Section Paloise jouera à domicile contre Castres, avec de la pression sur les épaules. La défaite est absolument interdite, sous peine de rentrer dans une phase délicate, coincé au fond du classement. Après la pause et le match à Bayonne (9 novembre) il faudra assurer, avec 12 matches consécutifs toutes compétitions confondues. Pau enchaînera, pour commencer, deux matches européens : à Leicester (16 novembre) et contre Calvisano à Pau (22 novembre). La Section est inquiète pour son ouvreur néo-zélandais, double champion du monde, Colin Slade qui vient de subir une nouvelle commotion cérébrale et qui pourrait être arrêté pendant 3 mois.


8ème journée de Top 14

Samedi 19 octobre : Montpellier-Toulouse (15h30, Canal+) ; Pau-Castres, Toulon-Bayonne, Agen-Stade Français, Brive-Bordeaux (18h, Rugby+) ; La Rochelle-Racing (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 20 octobre : Clermont-Lyon (16h50, Canal+)

 


Classement du Top 14

Ce championnat s’annonce terrible avec notamment les bonnes performances des deux promus (Bayonne et Brive) et du petit poucet sur le plan du budget (Agen). Ainsi, après 7 journées, 9 équipes se tiennent en 2 points, du 5e au 13e.

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (30), Bordeaux (26)
  • Qualification pour les barrages : Bayonne (21), Clermont (16), Toulouse (14), La Rochelle (14)
  • Milieu de tableau : Toulon (14), Castres (14), Racing (13), Montpellier (13), Pau (13), Agen (12)
  • Barrage de relégation : Brive (12)
  • Relégation : Stade Français (9)

Mondial – France-Pays de Galles : les Coqs veulent surprendre tout le monde

Dimanche 20 octobre à 9h15 (TF1)

Ce week-end au Japon, la Coupe du Monde va livrer son verdict pour son dernier carré. Si la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, l’Angleterre et le Pays de Galles sont les favoris, les surprises sont possibles lors de ces 4 matches.

Le Japon est la révélation de ce Mondial, avec un jeu rapide et remarquable. Les Brave Blossoms semblent tout à fait capables de faire trébucher les Sprinboks, s’ils sont dans un bon jour. Il faut dire qu’ils auront avec leur public un 16e homme précieux.


Quant à nos Coqs, soulagés d’avoir atteint les quarts-de-finale, quand tout le monde les voyait se faire écarter par les Pumas, ils ont une belle carte à jouer face au XV du Poireau. On se souvient que lors du dernier Tournoi des 6 Nations, les Bleus avaient largement dominé les Gallois avant de se laisse rejoindre et dépasser sur le fil.

L’une des inconnues sera le rythme que trouveront (ou pas) les hommes de Jacques Brunel privés de match depuis 15 jours ; certains joueurs n’ayant pas disputé de rencontre depuis plus longtemps encore.


Pas de surprise, ce sont les vainqueurs de l’Argentine qui seront à la manœuvre. Seul Arthur Iturria sort du groupe et laisse sa place en 2e ligne à Bernard Le Roux. Incertain jusque là, Penaud tiendra bien sa place.

Le XV de départ  : Médard – Penaud, Vakatawa, Fickou, Huget – (o) Ntamack, (m) Dupont – Ollivon, Alldritt, Lauret – Vahaamahina, Le Roux – Slimani, Guirado (cap), Poirot.

Les remplaçants : Chat, Baille, Setiano, Gabrillagues, Picamoles, Serin, Lopez, Rattez.

On suivra particulièrement les performances des 7 joueurs originaires du bassin Adour Gascogne : les Bigourdans Dupont, Lauret et Baille ; les Basques Ollivon et Lopez ; le Landais Serin et le Gersois Alldrit.

 


Quarts de finale

19 octobre à 9h15 : Angleterre-Australie
19 octobre à 12h15 : Nouvelle Zélande-Irlande
20 octobre à 9h15 : Pays de Galles-France
20 octobre à 12h15 : Japon-Afrique du Sud

Demies-finale

26 octobre à 10h – vainqueur de Angleterre-Australie contre vainqueur de Nouvelle Zélande-Irlande
27 octobre à 11h – vainqueur de Pays de Galles-France contre vainqueur de Japon-Afrique du Sud


Match pour la 3e place : 1er novembre à 11h

Finale : 2 novembre à 11h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *