INDEX

Le chocolat déferle sur Bayonne

Le 01 Nov. 2019

L’évènement n’est pas seulement gustatif et festif, il est aussi artistique et culturel avec de délicieuses et belles surprises sur les bords de l’Adour et de la Nive…

Avec sa brochette d’animations et ses trois parcours pédagogique, ludique et gastronomique, « Bayonne fête son chocolat » devrait encore une fois régaler nos yeux et nos papilles.


Du 1er au 3 novembre, la Ville de Bayonne et sa désormais célèbre Académie du Chocolat co-organisent la seconde édition cet événement plaisir. Au menu ? « Trois jours d’animations autour de l’histoire, de la gastronomie, de la culture et du patrimoine de la cité en lien avec l’or noir ».

Parce qu’à Bayonne, on n’a pas de pétrole, mais l’on avait déjà des maîtres chocolatiers au XVIIe siècle. Tout au long de ce week-end, on pourra en découvrir la longue histoire à travers des expositions à l’Hôtel de ville, au Musée basque et place de la Liberté. On fera notamment la connaissance du fameux « métate », cette pierre concave chauffée au charbon sur laquelle on écrasait le cacao avec un rouleau de pierre ou de bronze avant de le réduire en pâte. Un procédé ancestral peu à peu supplanté par les méthodes industrielles.


En 2019, les chocolatiers sont toujours là : le vendredi 1er et le samedi 2, les 6 artisans de ladite Académie du Chocolat proposeront des dégustations commentées aux heureux détenteurs d’un « passeport gourmand » (8,90 €, achat à l’office du tourisme). On parle bien sûr des maisons Cazenave (depuis 1854, s’il vous plaît !), Daranatz (1890) et Pariés (1895), de l’Atelier du Chocolat, de Chocolat Pascal et de Monsieur Txokola.

Avec le plaisir des papilles ira d’abord celui des yeux, entre les sculptures des futurs chocolatiers de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Atlantiques (place de la Liberté), une expo de photos d’art devant le Didam, les créations d’Andrew Painter (Salon gourmand Eklat) et une fresque chocolatée réalisée par les visiteurs à l’Hôtel de ville.


Un déferlement d’animations chocolatées…

Pour les familles et les enfants, on notera un « parcours-jeu » au Musée basque, une « choco-chasse au trésor » Place de la Liberté, un atelier de moulage spécialement dédié aux lutins de 5 à 12 ans à la peña Besteak (oui, oui, le pintxo d’or !), des séances d’éveil sensoriel avec l’association Sarde Sardexka, mais aussi et surtout une « tour chocolatée » qui se construira au profit de l’association Haur Eri, laquelle œuvre à égayer le séjour des enfants hospitalisés au CH de Bayonne (venez avec votre stock de pièces de cinquante centimes !)


Pour tous, on retrouvera la succulente « fontaine à chocolat » et ses brochettes à 1€, des restaurants bayonnais en « choco-folie » qui proposeront des menus cacaotés ou chocolatés, des dégustations au Carreau des Halles, une « course chocolatée des filles et garçons de café » (rue Thiers, départ samedi 2 à 15h !), des initiations à la dégustation, une soirée « choco-créative » au Café du Théâtre, un concerto chocolaté (« Les Quatre Saisons » de Piazzolla et autant de chocolats) ou encore un « Chocoluna Show » organisé par La Luna Negra.


Et puis enfin, cerise sur le gâteau (au chocolat), Nathalie Helal, marraine de l’événement cette année, animera une conférence sur la « grande aventure du chocolat, de la fève à la tablette ». Une aventure de 5 siècles que l’auteur du « Dictionnaire exquis du chocolat » (et d’une vingtaine d’autres livres sur la gastronomie) se propose de retracer en une heure et demie (Maison des associations, salle Saez, le dimanche 3 à 10h).

Bref, si ce bon vieil Horace réclamait « de la mesure en toute chose », c’est sûrement parce qu’il ne savait pas qu’en 2019, Bayonne fêterait encore son chocolat…

Plus d’informations et programme détaillé sur chocolatdebayonne.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *