Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le
Créateurs et Passionnés

Créateurs et passionnés

Etoiles de la gastronomie : le Tivoli de Vic-de-Bigorre redémarre autour de Jean-Pierre Cénac
TIVOLI EQUIPE
  • Avouez : quand vous avez eu un godelureau parisien à impressionner, vous l’avez certainement amené au Tivoli, de Vic-de-Bigorre. Bonne ambiance, bon accueil, belle table, bons plats, l’affaire était dans le sac.

    Il s’est certainement incrusté, l’animal ! C’est pourquoi on avait regretté que l’an dernier, des travaux de rénovation aient quelque peu gâché notre désir d’y retourner. L’impair est désormais réparé, le Tivoli a redémarré, pour le plus grand plaisir du godelureau. Et des autres.

    Ce qu’il faut savoir…

    tivoli2Si la table, menée par Jean-Pierre Cénac, digne fils d’Adrienne et de Loulou, a gardé ses standards, axés sur la découverte et les saveurs du pays, la grande innovation réside dans les 23 chambres, toutes avec salle de bains et toilettes séparées (ce qui n’est hélas pas toujours le cas dans nos ravissantes contrées), et même deux chambres dédiées aux handicapés, avec un accès facilité (ce qui n’est hélas pas…).

    tivoli3Quant aux nouveautés, elles résident dans la construction d’un sauna, ainsi que d’une salle de gymnastique, parce que ce n’est pas le tout de ripailler, il faut éliminer aussi.

    Cette nouvelle infrastructure permet au Tivoli d’arborer trois étoiles, selon la classification en vigueur.

    TIVOLIEt puis, et surtout, il y a la carte, avec l’escalope de foie frais aux fruits de saison (un sacré souvenir !), la garbure, le confit, le magret, le salmis de palombe ou la côte de veau aux cèpes, repas que l’on termine avec une crème brûlée, gousse de vanille ou d’un soufflé au chocolat avec sa glace. Voilà, tout est dit.

    Le rédacteur de ces lignes dithyrambiques n’a pas (encore) été stipendié par la famille Cénac, il voulait simplement dire qu’il existe de vrais endroits de bonheur dans notre région.

    À vous de les découvrir.

    À lire aussi