SINGLE CREATEUR

CREATEURS ET PASSIONNES – Chloé Delanoue et Kinda Break

Le 28 Juin. 2020

Depuis Seignosse, l’ancienne rédactrice en chef du magazine Surfeuses propose une sélection pointue de bons plans et de bonnes adresses dans la région…

Kinda Break, vous connaissez ? Non, ce n’est pas une chanteuse, pas plus qu’une coureuse cycliste, mais derrière ce nom se niche Chloé Delanoue, journaliste free-lance, qui a lancé son blog dédié aux Landes et au Pays basque.


Originaire de Pau, Chloé habite désormais Seignosse, après avoir mené une carrière de journaliste. Mais après huit ans d’un travail quotidien et captivant, ayant pris la mesure du poste et de ce sport, elle lâche la planche et fait ce qu’elle a envie de faire, sans contraintes.

Ce sera Kinda Break : « Break pour faire une pause. Et Kinda est la contraction de « kind of », petite. Donc Kinda Break signifie « petites pauses », rien à voir avec les chocolats Kinder. »

Et depuis près de sept ans, le blog vit et s’embellit, sous l’unique impulsion de Chloé, entourée d’Oihan Brière, graphiste et directeur artistique, Raphaël Robin, développeur web toujours prêt à réparer les bugs du site et Damien Dohmen, photographe aguerri. Rémi Lasnier et Charlotte Dubrana, en freelance, viennent de temps à autres, enrichir le site de leurs propres découvertes. Chloé et ses troupes dénichent les bonnes idées d’un restau gourmand, d’un festival branché, d’une soirée étonnante, d’un shopping tendance, d’une expo singulière, d’un moment de détente, d’un hébergement surprenant, d’un produit ou d’un gadget insolite.


Sans oublier des idées de week-end à moins de trois heures de la région. Ça marche, puisque le site reçoit la visite de plus de 2.500 visiteurs par jour, pour un total proche de 70.000 par mois. Un succès qu’elle explique par sa ligne éditoriale, inchangée depuis le début. « Je n’ai jamais baissé le rythme ni changé de ligne éditoriale, je pense que c’est cette rigueur qui fait la renommée du site. Aussi, j’ai fait le choix de ne pas en faire un business, j’ai une activité professionnelle à côté en tant que journaliste et rédactrice web qui me permet de vivre. Je pense que c’est surtout ça qui fait le succès du blog Kinda Break et qui lui permet de rester crédible auprès des lecteurs ».


« Je garde ma liberté rédactionnelle et ma sincérité dans mes choix d’articles sans être dépendante de partenaires commerciaux et d’annonceurs, je prends le temps de tester personnellement tout ce dont je parle. Je m’implique beaucoup et fait des sélections pointues de sujets sans chercher à référencer de manière exhaustive un maximum d’établissements. Chaque sortie ou établissement mis en avant sur Kinda Break sont des adresses et bons plans que je recommanderai à des amis ici. »

Un succès grandissant en cette période post-Covid, où les établissements cherchent à être remarqués. « Je dois dire que je ne me sens pas touchée par la crise économique aujourd’hui, au contraire. Les établissements veulent rattraper le retard et cherchent à se faire connaître au plus vite et les lecteurs veulent encore plus profiter de sorties et activités pas loin de chez eux et à moindre coût. Kinda Break répond à une vraie demande en phase avec la situation actuelle, et ma priorité est vraiment de soutenir les commerçants et activités d’ici, dans la région. J’ai à cœur de proposer un max d’idées de sorties et belles découvertes de la région aux personnes qui ont peu de budget et qui ont passé ces derniers mois difficiles enfermés » raconte Chloé Delanoue.


Et comme elle n’a pas les deux pieds dans le même sabot, enfin dans la même espadrille, après avoir imaginé une « Kinda Box », une boîte surprise en édition limitée, mise en vente à l’été et à Noël, composée d’une sélection pointue de produits 100% basques et landais : gastronomie, déco, bien-être, entrées gratuites, etc. Elle propose désormais, en partenariat avec l’agence Pyrénéance, un séjour sur-mesure, appelé le Kinda Pyrénéance. Ce sont deux jours d’expédition dans les Pyrénées, avec une randonnée au lac du Montagnon, un bivouac, et le lendemain, la descente en VTT puis en paddle ou en raft.


Chloé a trouvé la bonne formule, et la bonne carburation, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs. Une réussite marquante qui incite à agrandir l’équipe Kinda Break, « Car les sollicitations se multiplient et je ne peux malheureusement répondre à toutes, c’est dommage ! ». Intéressés, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Pour suivre l’actualité de Chloé Delanoue, nous vous invitons à consulter son site internet, ou à la suivre sur Instagram (@kindabreak), où elle est très active, et partage en direct ses aventures, entre de nombreux jeux concours.

Informations sur le site de Kinda Break

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *