SINGLE CREATEUR

Cyril Pouil, Ronan Lagadec et Monsieur Txokola

Le 20 Juil. 2021

Depuis leur atelier à Bayonne, ils importent un peu d’exotisme équatorial, avec notamment une boisson typiquement sud-américaine, unique en France : le jus de cacao…

L’idée remonte à l’été dernier, quand Jérôme Foueillassar, Béarnais installé en Équateur, rend visite aux deux artisans chocolatiers à la tête de Monsieur Txokola.


Depuis une quinzaine d’années, il accompagne les producteurs de cacao dans leurs missions, et la commercialisation de leurs produits. Le secteur de l’Équateur, il connaît ! Et les spécialités qui vont avec, aussi.

Il parle alors aux deux artisans basques du jus de cacao, un nectar traditionnel outre-Atlantique, dont les agriculteurs locaux raffolent. En début d’année, ils se rendent sur place, pour sourcer leurs fèves de cacao, et en profitent pour découvrir concrètement ladite boisson. La séduction est immédiate, tant par le goût et la production artisanale, que par la valorisation de la cabosse.


En effet, jusqu’à présent, les chocolatiers ne se servaient que de 20% du produit brut, en n’utilisant que la fève de cacao. Grâce au jus de cacao, ils en exploitent 30% de plus, sans avoir à produire davantage, ou différemment. La valorisation concerne aussi la cabosse, dont les 50% restant sont mélangés dans la terre pour la nourrir.

Pour produire du jus de cacao, les producteurs utilisent le mucilage, une pulpe blanche qui entoure la fève. Cette dernière est pressée afin d’obtenir le jus du fruit qui n’a ni le goût, ni la couleur du cacao tel qu’on l’entend. Une expérience quelque peu déroutante, mais pas moins savoureuse.


Cette approche s’inscrit totalement dans l’ADN des deux artisans, dont la démarche éthique autour du chocolat ne remonte pas à hier. Déjà en 2017, ils rejoignaient le mouvement « bean to bar », littéralement « de la fève à la tablette », qui vise à mieux maîtriser chacune des étapes de la conception du chocolat.

Monsieur Txokola présente donc en cette période hivernale, une boisson aux saveurs fruitées et acidulées qui ne sont pas sans rappeler des jus de fruits exotiques, porteur de chaleur et de soleil. Mais, le précieux liquide peut servir à bien d’autres préparations en cuisine, puisqu’il peut être transformé en gelée, en coulis ou en ganache. De quoi faire des gâteaux et desserts uniques.


Importée en France via Jérôme Foueillassar, avec une exclusivité pour la chocolaterie basque, la boisson est mise en bouteille à Bardos, grâce aux services d’Elikatxo. Les flacons de 25 cl sont ensuite distribués dans les boutiques Monsieur Txokola de Bayonne et de Biarritz. 1000 bouteilles sont d’ores-et-déjà prêtes à la vente, et une tonne en plus de nectar devrait être rapidement proposée aux clients.

Les achats peuvent se faire en ligne sur le site internet de la chocolaterie, pour une livraison à domicile.


Plus d’informations – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *