INDEX

Ovalie – Pro D2 et Europe au menu

Le 19 Jan. 2020

En Challenge européen, Pau gagne mais perd les quarts, tandis que Bayonne s’est fait submerger sur la Rade – En Pro D2, victoires précieuses pour Biarritz et Mont de Marsan – Le BOPB en liquidation ?

La Section Paloise a battu Leicester, mais cela n’a pas suffi pour prendre la route des phases finales. L’Aviron Bayonnais chute lourdement à Toulon, mais n’avait en tête que la réception d’Agen en Top 14. Le Stade Montois est allé décrocher une précieuse victoire à l’extérieur et se relance. Le BOPB a fait tomber Montauban à Aguiléra, alors que son avenir économique se jouera d’ici le 3 mars.


Pau-Leicester (24-17) : une victoire bien frustrante

La Section Paloise avait son destin en main. En battant les Anglais, elle avait fait une partie du chemin. Mais, elle n’a pas su aller chercher le bonus offensif nécessaire pour aller en quarts-de-finale. Dommage et frustrant, d’autant plus que ces Tigers-là n’étaient pas au sommet.

Pourtant tout avait parfaitement commencé avec deux essais fulgurants de Vincent Pinto en seulement 6 minutes. Avec ce 14-0 d’entrée, l’euphorie n’était pas loin, surtout avec un phénoménal Ben Smith à l’arrière, mettant le feu à chaque ballon touché.


En rejoignant les vestiaires avec 17 points d’avance, après le 3e essai signé Teddy Leffler (24-7), la Section semblait avoir fait le plus dur. Hélas, les Anglais ont posé leur patte sur la deuxième période (10-0) empêchant les Béarnais d’inscrire l’indispensable 4e essai.

Les Palois doivent maintenant oublier cette petite déconvenue pour se concentrer sur le déplacement capital à Brive (samedi 25 janvier à 18h). La victoire sera nécessaire pour éviter de se mettre sous haute pression pour le reste de la saison.

D’autant plus que, après une pause internationale pour le Tournoi des 6 Nations, le Top 14 reviendra en février avec deux très gros rendez-vous : réception de Clermont (15 février) et voyage à Castres (22 février) ; deux équipes très peu ou pas impactées par la mobilisation des internationaux.


Toulon-Bayonne (50-6) : l’important c’est la réception d’Agen

L’Aviron Bayonnais, déjà éliminé, avait comme seul objectif de faire progresser son jeu et de mobiliser un maximum de joueurs en vue de la reprise du Top 14 et la réception d’Agen.

En première période (14-6), les Basques ont su rivaliser avec leurs hôtes. Hélas, derrière, ils ont pris la marée en l’absence de plusieurs de leurs cadres.


Les Bayonnais ont une grosse semaine de travail pour soigner la réception d’Agen, dimanche 26 janvier à 12h30. Il faudra tout donner pour décrocher une victoire qui permettrait de mettre les Lot-et-Garonnais à distance et de prendre un peu de distances avec la zone rouge.

L’Aviron pourra ensuite utiliser la pause internationale du Tournoi des 6 Nations afin de préparer au mieux deux gros rendez-vous : voyage à Montpellier (15 février) et réception du Stade Français (22 février) ; deux équipes qui seront privées de leurs internationaux.


Le club a présenté cette semaine son futur Campus : un chantier particulièrement ambitieux tourné vers l’excellence. Lire notre article, cliquez ici.

 


Challenge Cup, les quarts de finale

Ces quarts se disputeront les 4, 5, 6 avril. Toulon et Bordeaux vont jouer à domicile. Avec les 3 clubs français, on retrouvera 2 équipes anglaises, 2 galloises et 1 écossaise.

Toulon-Llanelli
Leicester- Castres

Bordeaux Edimbourg
Bristol-Newport


Challenge Cup, dernière journée de poules

Groupe 1


  • Vendredi 17 janvier : Worcester-Castres (27-33) et Newport-Enisey (47-5)
  • 
Classement : Castres (22), Newport (20), Worcester (15), Enisey (0)

Groupe 2


  • Samedi 18 janvier : Toulon-Bayonne (50-6) et London Irish-Llanelli (14-33)
  • Classement : Toulon (28), Llanelli (19), London Irish (7), Bayonne (7)

Groupe 3


  • Samedi 18 janvier : Wasps-Bordeaux (27-0) et Edimbourg-Agen (36-0)
  • Classement : Bordeaux (26), Edimbourg (21), Wasps (11), Agen (0)

Groupe 4


  • Samedi 18 janvier : Brive-Stade Français (33-29) et Zebre-Bristol (7-7)
  • 
Classement : Bristol (26), Zebre (13), Brive (13), Stade Français (7)

Groupe 5

  • 
Samedi 18 janvier : Pau-Leicester (24-17) et Cardiff-Calvisano (62-3)
  • Classement : Leicester (23), Pau (19), Cardiff (18), Calvisano (1)

Champions Cup, dernière journée de la phase de poules

Les quarts de finale se disputeront les 4, 5, 6 avril. Toulouse et Clermont joueront à domicile. Les Jaunards recevront le Racing. Avec les 3 clubs français, on retrouvera 3 équipes anglaises et 2 irlandaises.

  • Leinster-Saracens
  • Clermont-Racing
  • Exeter-Northampton
  • Toulouse-Ulster

A noter sur les Saracens, champions d’Europe, officiellement rétrogradés la saison prochaine en deuxième division de leur championnat se sont qualifiés sur le fil.

Groupe 1


  • Samedi 18 janvier : Lyon-Northampton (24-36) et Trevise-Leinster (0-18)
  • Classement : Leinster (28), Northampton (19), Lyon (7), Trévise (6)

Groupe 2

  • 
Samedi 18 janvier : Exeter-La Rochelle (33-14) et Sale-Glasgow (7-45)
  • Classement : Exeter (27), Glasgow (17), La Rochelle (10), Sale (7)

Groupe 3


  • Samedi 18 janvier : Harlequins-Clermont (19-26) et Ulster-Bath (22-15)
  • Classement : Clermont (24), Ulster (21), Harlequins (10), Bath (5)

Groupe 4


  • Dimanche 19 janvier : Saracens-Racing (27-24) et Munster-Ospreys (33-6)
  • Classement : Racing (23), Saracens (1!), Munster (16), Ospreys (2)

Groupe 5


  • Dimanche 19 janvier : Toulouse-Gloucester (35-14) et Montpellier-Connacht (35-29)
  • Classement : Toulouse (27), Gloucester (14), Connacht (9), Montpellier (9)

 


Moins de 20 ans, un seul de l’Adour en Bleuet

Le staff tricolore a dévoilé la liste des 34 joueurs retenus pour le premier bloc de matches du Tournoi des 6 Nations face à l’Angleterre et l’Italie. Seul l’Aviron Bayonnais a un représentant chez les Bleuets, avec Thomas Dolhagaray.

Contrairement aux saisons précédentes, il n’y aura donc pas de jeunes des clubs de Pau, Mont-de-Marsan et Biarritz. On trouve dans le groupe : 3 Toulousains, 3 Bordelais, 2 Agenais, et 1 Rochelais.

 


Provence-Mont de Marsan (15-20) : un exploit bienvenu

Le Stade Montois, après sa défaite à domicile contre Vannes (16–18), a sauf miracle perdu l’espoir de se qualifier une nouvelle fois pour les phases finales. Le premier objectif est désormais de s’éloigner au maximum de la zone rouge : avec deuxième cette victoire à l’extérieur, il prend 11 points d’avance sur le premier reléguable, Aurillac. Ce succès fera du bien pour préparer la réception de Perpignan, dimanche prochain.

Les Landais ont pris leur revanche du match aller, dans des conditions compliquées avec un terrain terriblement boueux. C’est Talès qui a donné le ton avec une interception (15e), permettant à son équipe de virer en tête à la pause (13-8). Au retour des vestiaires, les Montois ont mis la pression et accéléré le jeu, avec un essai à la clé de Natuivi (45e). Ils sont ensuite entrés en résistance face au pilonnage des locaux, réussissant à assurer ce précieux succès.


Biarritz-Montauban (30-27) : quel avenir ?

Le Biarritz Olympique Pays Basque a profité de ce nouveau match à domicile pour conforter sa 5e place et faire un petit break face à ses concurrents directs pour la qualification en phases finales. Il se rapproche aussi du top 4 avec la défaite d’Oyonnax, chez qui il se rendra jeudi prochain.

Les Basques se sont fait peur jusqu’à la fin face à des Montalbanais conquérants. En première période, ils semblaient pouvoir se diriger vers un succès bonifié avec deux essais de Perraux (16e) et Ruffenach (27e), mais la réaction des visiteurs a changé le cours du match, en allant 4 fois à dame. Heureusement, l’essai de Barry (72e) a permis d’assurer la victoire.


Ils se font également peur du côté de finances. Une assemblée générale extraordinaire a été convoquée le 3 mars qui décidera de l’avenir (ou pas) de la société. Le président du Directoire, Jen-Baptiste Aldigé, a annoncé officiellement aux actionnaires une perte de 2,9 millions d’euros lors du dernier exercice et préconise lui-même une dissolution de la société. Ce qui signerait la mort de ce club historique du rugby français, trois fois champion du monde.

En cette période pré-électorale, avec deux ministres sur les rangs, on peut imaginer que des solutions seront recherchées. La plus sérieuse est de permettre au club de développer en parallèle un projet immobilier ambitieux autour du stade Aguiléra afin de générer des recettes supplémentaires.


17e journée de Pro D2

Biarritz-Montauban (30-27), Provence-Mont de Marsan (15-20), Carcassonne-Oyonnax (20-16), Colomiers-Béziers (25-0), Perpignan-Aurillac (38-15), Valence-Rouen (10-24), Vannes-Nevers (36-16), Grenoble-Angoulême (30-8)


Classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi-finales : Perpignan (58), Grenoble (57)
  • Qualification pour les barrages : Colomiers (55), Oyonnax (53), Biarritz (47), Vannes (44)
  • Milieu de tableau : Nevers (42), Carcassonne (41), Angoulême (38), Béziers (35), Mont-de-Marsan (34), Montauban (32, 1 match en moins), Provence (32, 1 match en moins), Rouen (24)
  • Relégation : Aurillac (23), Valence (17)

18e journée de Pro D2

Jeudi 23 janvier : Oyonnax-Biarritz (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 24 janvier : Angoulême-Montauban, Aurillac-Rouen, Carcassonne-Valence, Colomiers-Vannes, Nevers-Provence (20h) ; Béziers-Grenoble (20h45)

Dimanche 26 janvier : Mont de Marsan-Perpignan(14h15)

Un commentaire au sujet de cet article

  1. encore et toujours le coteau dans la plaie du côté de Biarritz, les médias s’acharnent sur le côté financier du club, et parlent moins du sportif. même si le premier sujet est très important pour l’avenir du club, laissons aux dirigeants le soin de trouver des solutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *