Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

TALENT - Emilie Gavanier, directrice associée des Cafés Di-Costanzo

Basée à l’Isle-Jourdain, elle est en lice pour le prix « Femme Chef d’Entreprise » avec à son actif le développement de cette entreprise de torréfaction tournée vers le haut de gamme…
CONSTANZO 0
Le 26 novembre, le jury des “Trophées des Femmes de l’économie” déterminera la gagnante parmi les six candidates retenues dans cette catégorie.

Voilà déjà plus de dix ans que ces trophées mettent en lumière les talents de femmes engagées à fond dans l’entrepreneuriat sur tout l’Hexagone, à travers quatre récompenses : Porteuse de Projet, Femme Innovation Sociale, Femme Chef d’Entreprise Prometteuse et Femme Chef d’Entreprise.

Et le Gers cette année sera donc bien représenté, en la personne d’Emilie Gavanier, 42 ans, à la tête depuis 2007 de l’entreprise Cafés Di-Costanzo, basée à l’Isle-Jourdain. C’est ici, à deux pas de Toulouse, qu’elle a choisi de s’installer avec son mari Etienne, après avoir racheté l’entreprise créée par Jean-Louis Di-Costanzo, à Pujaudran, trente ans plus tôt.

Les deux artisans torréfacteurs y développent du café en grain ou moulu haut de gamme, destiné aux professionnels de la restauration et de l’hôtellerie, qui ont tôt fait d’être reconnus et appréciés. Au point d’être répertoriés en 2018 dans le palmarès des Échos des 500 entreprises les plus dynamiques au plan national.

Chaque année, plus de cent cinquante tonnes de café sont torréfiés en terre gersoise. Avec ce désir constant d’obtenir toujours plus d’arômes et de complexité, dans une démarché éco responsable et vertueuse qui a valu à leur entreprise, l’an dernier, de décrocher le label Éco-défis décerné par la Chambre de Métiers du Gers.

Aujourd’hui à tête d’une équipe de treize salariés, et deux agences à Bordeaux et Montpellier, le couple envisage d’ouvrir une boutique à Toulouse.

Emilie Gavanier a été sélectionnée pour ce prix aux côtés de Laetitia Allemand (Domaine Allemand à Théus, Hautes-Alpes), Lucie Basch (Too Good To Go à Paris), Catherine Huard Lefin (iTeKway à Toulouse), Anna Levêque (Handicall à Ormoy La Rivière, Ile de France), et Pamela Magotte (Jouets Français à Saint Mitre Les Remparts, Bouches-du-Rhône).

Rendez-vous le jeudi 26 novembre lors d’une cérémonie 100% digitale en raison des mesures sanitaires, pour savoir qui sera la Femme Chef d’Entreprise 2020.

Informations sur le site internet, cliquez ici

Photos : Le Journal du Gers

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi