INDEX

Air France investit dans l’Aéroport de Pau Pyrénées

Le 21 Fév. 2020

La Compagnie aérienne renforce son offre et lance deux nouvelles liaisons avec Madrid et Munich. Elle se mobilise également face aux enjeux environnement…

Rubriques :

En 2019, Air France (dont une partie des vols est assurée par Hop!) qui a transporté plus de 550.000 passagers au départ et à destination de Pau-Pyrénées, annonce plusieurs nouveautés.


« Avec 80 vols opérés chaque semaine de et vers Pau-Pyrénées, nous sommes un opérateur majeur de l’aéroport. Tout au long de l’année, nous permettons à nos clients de Pau et des environs de voyager en France, en Europe et dans le monde, via nos 3 hubs de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly et Lyon-Saint Exupéry », note Jennifer Mazet, directrice des Ventes Nouvelle-Aquitaine chez Air France-KLM.

Les clients du territoire sont ainsi connectés aux 312 destinations du groupe Air France-KLM réparties dans 116 pays via Paris-Charles de Gaulle (desservi jusqu’à quatre fois par jour), Paris-Orly (desservi jusqu’à 6 fois par jour) et Lyon Saint-Exupéry (jusqu’à 3 fois par jour).


Des nouvelles liaisons et des retombées majeures…

En 2020, deux nouvelles destinations moyen-courriers viennent compléter l’offre sur le territoire depuis l’aéroport Paris-Orly : Madrid et Munich. Par ailleurs, cet été, Air France proposera un vol quotidien supplémentaire au départ de Pau vers Paris-Charles de Gaulle le samedi et le dimanche.

La liaison saisonnière vers Ajaccio sera également renouvelée à l’été 2020, avec un vol chaque samedi, du 30 mai au 26 septembre. Le groupe Air France-KLM renforce son ancrage régional. La compagnie veut être « un acteur économique engagé aux côtés de la région Nouvelle-Aquitaine. Avec 2 milliards d’euros de retombées totales annuelles, son activité génère 1,2% du PIB de la région et soutient environ 30.000 emplois ».


Le plan Horizon 2030…

Le plan environnemental d’Air France vise, entre autres mesures, une réduction de 50% des émissions de CO2 par passager/km d’ici à 2030 (par rapport à 2005). Le renouvellement de la flotte Air France est l’un des leviers majeurs de cette réduction de l’empreinte environnementale. Avec l’Airbus A350-900, Air France accélère la transition vers un transport aérien plus durable, en lien avec ses engagements « Horizon 2030 ».

Cet appareil dernier cri consomme 25% de carburant en moins (soit 2,5 litres par passager aux 100 kilomètres) et son empreinte sonore est également réduite de 40%, grâce à l’incorporation de matériaux plus légers de 67%.


D’autre part, « depuis le 1er janvier dernier, les clients d’Air France voyagent de manière neutre en carbone en France métropolitaine, grâce à la compensation proactive de 100% des émissions de CO2 des vols intérieurs », explique fièrement la compagnie aérienne.

Concrètement, ce sont les émissions de 450 vols et 57.000 passagers quotidiens qui sont compensées par une contribution à des projets de reforestation, de préservation des forêts et de la biodiversité, mais aussi d’énergies renouvelables.

La feuille de route d’Air France comprend également la réduction des émissions par le renouvellement accéléré de la flotte, l’éco-pilotage, le recyclage et la valorisation des déchets, ainsi que la mobilisation de la recherche et de l’innovation pour des alternatives crédibles, en vue de rendre l’aviation plus durable.


Pour plus d’informations, rendez-vous sur les site de l’aéroport de Pau Pyrénées – cliquez ici

Et sur le site d’Air France – cliquez ici

 

 

Un commentaire au sujet de cet article

  1. Nous sommes heureux d’apprendre que la nuisance sonore sera diminuée de 40 % …ce n’est pas ce que nous avons constaté en 2019. Habitant à Idron, nous avons subi de nouveaux survols fréquents qui gâchent totalement les moments de détente auxquels on est en droit de prétendre et dont nous avions bénéficié jusqu’alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *