INDEX

Labastide d’Armagnac à la gloire de l’eau de vie gasconne

Le 23 Oct. 2015

La traditionnelle fête de l’armagnac autour de l’alambic et de la coquille de noix

Rubriques :

Avis aux fines gueules, aux amateurs éclairés de nectars subtils, c’est ce week-end que va se dérouler à Labastide d’Armagnac, la grande fête de l’armagnac, où comme chaque année, de nombreux producteurs s’installent autour de la place royale.

L’occasion dans une joyeuse ambiance, de goûter sans exagération les nectars présentés et de découvrir tradition et qualité de vie (gnoble), ce samedi 24 octobre et ce dimanche 25 octobre.

Ce qu’il faut savoir…


ARMAGNAC AFFICHEOn y trouvera tout ce qui fait la renommée de notre Sud-Ouest, les vins, les fromages fermiers, les pruneaux, le haricot tarbais, les produits du canard. Ainsi que d’autres succulences venues de plus loin, comme les huîtres de Cancale, le veau sous la mère d’Objat, le Chasselat de Moissac, le vin de Châteauneuf-du-Pape, la lentille verte du Puy, ou le fromage de Salers.

Il s’y trouvera même les « Cittaslow » italiennes, proposant l’expression de leur tradition gastronomique : jambon de San Daniele del Friuli, les fromages gorgonzola et grana padano d’Abbiategrasso ou les produits gourmands de la Riviera. A déguster au fil des découvertes ou à l’heure du repas, autour d’une barrique ou attablé sous les arcades. Magique !

 


ARMAGNAC 5Les curieux pourront aussi découvrir le plus vieil alambic ambulant de Gascogne et être initiés à la magie de cette étape cruciale de la transformation. A l’issue de la distillation, la dégustation se fait dans une coquille de noix, comme l’exige la tradition.

La diversité des arômes de l’armagnac issue de ses différentes périodes de vieillissement est mise en évidence sur les stands d’exposition. On est prié de goûter (kif kif, avec modération).

 


ARMAGNAC 2A propos de goûter, il est l’heure de passer à table. Pour 18 euros, voici le déjeuner campagnard, avec apéritif offert, suivi d’un consommé aux perles, une poule au pot façon Henry IV, sa farce et ses légumes, puis fromages, pastis à l’ancienne, crème anglaise.

Quant au dîner (24 euros, et places limitées), on y trouvera salade aux filets de cailles marinés, asperges vertes, tagliatelles, pintades rôties parfumées à l’armagnac, et flan crémé aux oignons fondants.

De quoi passer une sacrée journée placée sous le signe de l’armagnac et du goût. Dommage qu’il n’y en ait qu’une par an !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *