INDEX

La magie de Jazz in Marciac, semaine 2

Le 10 Août. 2018

Le festival gersois réunit les plus grands artistes du moment. Avec pour ce week-end une superbe star, un mythe : Joan Baez…

Rubriques :

Jusqu’au mercredi 15 août, l’arc en ciel vocal offert par Jazz in Marciac est sans doute l’un des plus large et des plus coloré de son histoire. Jazz évidemment. Soul viscéralement mais aussi blues, funky et même folk…


N’oubliez pas que dans le même temps, sur la place de l’Hôtel de Ville, se déroule le Festival bis, avec des tas d’orchestres représentatifs des tendances du jazz, du traditionnel au contemporain.

 


Au programme ce week-end…

 

Samedi 11 août

Naissam Jalal & Rhythms of Resistance, L’Astrada (21h) – Avec son ardent quintet, il nous transporte entre musiques des mondes arabes, éthiopiens, japonais, gnawas et jazz viscéral.

Rabih Abou Khalil, L’Astrada (23h) – 40 ans de carrière à bâtir des ponts entre l’Orient & l’Occident, l’incontournable joueur de oud libanais fait son baptême du feu à Marciac.


Brooklyn Funk Essentials, Chapiteau (21h) – Collectif funk de musiciens et poètes new-yorkais, il jongle avec la même furie entre jazz-funk, hip-hop, soul & escapades world.

Kid Creole & The Coconuts, Chapiteau (23h) – Inclassable, c’est ainsi qu’on peut parler du genre de musique de Kid Creole & the Coconuts. La composition de ce groupe phare des années 80 a énormément changé au fil des années, on retiendra principalement son leader August Darnell. Thomas August Darnell Browder, ou tout simplement August Darnell. Avec Kid Creole And The Coconuts, le cocktail de rythmes soul-calypso-rock et d’autodérision trouve son expression la plus joyeuse, avec la présence pulpeuse des ravissantes Coconuts.


 


Dimanche 12 août

DJ Nickodemus, Place de l’Hôtel de Ville (21h) – Référence incontournable de la scène new-yorkaise depuis plus de deux décennies et pilier du mouvement groove afro tropical.

Joan Baez, Chapiteau (21h) – Cette figure planétaire de la musique folk se produira dans le cadre de la soirée « Marciac grands événements musicaux » pour sa tournée d’adieux à la scène baptisée « Fare Thee Well ». Native de New York, Joan Baez, qui a enregistré son premier disque en 1960, fut une des grandes voix du folk et de la contestation aux Etats-Unis dans les années soixante. Elle adhéra notamment au mouvement des droits civiques, protesta activement contre la guerre du Vietnam, avant de rejoindre les rangs d’Amnesty International.



Programme complet sur le site du festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *