Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Coup de cœur – Aurore Tillac fait chanter les militaires

Le 06 Nov. 2018

Les chœurs de l’Armée française sont dirigés par une femme, lieutenant-colonel, originaire de Miélan dans le Gers…

Rubriques :

C’est une belle histoire, ou en tout cas un beau parcours. À quinze ans, la voici qui remporte le premier prix d’accordéon diatonique du festival de Castelnau-Barbarens. L’aventure commence.


Aurore Tillac intègre ensuite l’Ecole nationale de musique Henri Duparc de Tarbes, avec à la clef (de sol) une médaille d’or et un premier prix en clarinette de musique de chambre et formation musicale. Montée à Paris, dans la classe de direction d’orchestre du Conservatoire, elle y obtient un premier prix mention très bien (à l’unanimité) dans la spécialité chant grégorien. Voilà pour la formation.

On la retrouve à la maîtrise de Paris, assistante de Patrick Marco, avant de diriger le Concentus vocal et le Chœur des universités de Paris, créant en 2007 la Manufacture vocale. Année où elle devient chef adjointe de la Garde républicaine, puis chef de chœurs, avec le grade de lieutenant-colonel. Mazette !

 


À la tête de 42 chanteurs, de 3 pianistes de 2 chefs de chœur et d’un régisseur, elle a déjà imprimé sa marque sur la formation, qui contrairement à ce que l’on peut croire, ne se lance pas forcément sur des chants napoléoniens, mais sur des morceaux de jazz, de musiques de films ou des classiques, avec comme thème En route vers la liberté.

 


Les chœurs se produisent dans toute a-la France et il n’est pas prévu pour l’instant qu’ils se déplacent vers notre Sud. Elle et son ensemble seraient pourtant bien accueillis dans le Gers…

 

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *