INDEX

La solidarité se donne un nouveau toit en Bigorre

Le 12 Fév. 2019

D’ici à 2020, la Maison départementale de solidarité (MDS) de Bigorre réunira l’ensemble des services en un seul site d’avant-garde…

Rubriques :

Des travaux permettront d’en faire un bâtiment écologique, d’améliorer les conditions d’accueil du public et de travail des agents.


Les Maisons départementales de solidarité sont des endroits gratuits et ouverts à tous sur l’ensemble du territoire. Elles apportent une aide en matière de protection de l’enfance, de soutien aux parents, de santé et de prévoyance, d’insertion, de handicap, de maintien à domicile…

Pour une meilleure efficacité de l’action sociale, la mission prioritaire des MDS. Ce grand chantier sera livré en 2020. Les deux bâtiments actuels seront réhabilités et un « lien » sera construit entre les deux, une construction en arc de cercle qui symbolisera l’unité de la structure.

C’est un élément essentiel de la politique sociale et de solidarité, menée par le Conseil départemental.

 


La nouvelle MDS sera un bâtiment à Energie Positive. Il a été lauréat de l’appel à projets de 2015 « Bâtiments économes de qualité environnementale ». Il comprendra deux systèmes de panneaux photovoltaïques, l’un pour produire l’énergie dont le bâtiment a besoin, l’autre pour produire de l’électricité destinée à être revendue. Avec ce projet, le Département veut inscrire ses actions dans une démarche durable et responsable et rassembler autant que possible ses services dans un même lieu, pour en faciliter l’accès à la population, le travail en commun de ses agents et mutualiser les coûts d’entretien et de fonctionnement.

Ce chantier coûtera environ 4 milliards d’euros qui sera en partie couvert par la vente du site de la rue des Bigerrions (Tarbes), pour 880.000 euros. Chaque année, la MDS de Bigorre fera également une économie de 50.000 euros de loyer sur les autres sites. Enfin, le projet bénéficiera d’une subvention de 600.000 euros pour le programme Territoire à énergie positive et pour la croissance verte. Grâce à ses performances énergétiques, la MDS compte économiser près de 30 % sur sa facture. En outre, le bâtiment neuf sera évolutif : si besoin, il sera possible de l’élever d’un étage. 25 entreprises dont 20 bigourdanes travailleront sur ce chantier sous l’autorité de l’atelier d’architecte Ducastaing.


Par l’intermédiaire de ces travaux, la MDS bigourdane affiche sa volonté de regrouper en un seul site l’ensemble des services qui œuvrent dans le domaine du social, soit environ 700 agents sur tout le département (et 200 sur site). Pour finir, vu que ce bâtiment est à vocation sociale, le chantier a été soumis à une clause sociale de 1 500 heures de travaux d’insertion, réservés aux allocataires du RSA.

Les locaux de 512 m² seront organisés autour d’un Pôle Accueil, une Protection Maternelle et Infantile, un Pôle Diagnostic et Insertion, un Pôle Prévention ainsi qu’une salle de réunion qui sera dédiée à l’accueil des familles. Le regroupement d’activités différentes sur un même site créera ainsi un véritable pôle départemental à Bagnères-de-Bigorre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *