INDEX

Ovalie – De la Pro D2 au Top 14 en mode Adour

Le 11 Nov. 2019

Pau s’est mieux adapté à la pluie que Bayonne et engrange de précieux points. – Mont-de-Marsan a été dominé à Angoulême – Biarritz s’est fait coiffer sur le fil à Montauban…

Après 3 semaines de repos, et avant 2 week-ends de coupes d’Europe, le Top 14 est de retour avec ses internationaux, ce qui change la donne. L’affrontement entre l’Aviron Bayonnais et la Section Paloise, à guichets fermés, a été en partie gâché par une météo empêchant toute ambition de jeu. Dans ces conditions, c’est Pau qui a été plus efficace, d’un rien. En Pro D2, le BOPB n’a pu que ramener le point du bonus défensif ; de son côté, le Stade Montois n’a rien pu faire en Charente.


Bayonne-Pau (3-9) : suspens total jusqu’au bout

Les dernières minutes de ce match entre voisins, illustrent parfaitement le déroulement de cette soirée sous la pluie. L’Aviron Bayonnais a pilonné pendant de longues minutes la ligne adverse sans jamais réussir à la franchir pour arracher la victoire sur le fil. La Section Paloise s’est montrée féroce et solidaire en défense et n’a rien lâché.

Dans des conditions météorologiques ne permettant pas de déployer beaucoup de jeu, c’est Pau qui a fait preuve de plus de réalisme et d’efficacité dans le camp adverse. L’indiscipline basque a coûté cher, à l’image d’un geste d’énervement (sans aucune gravité) qui a incité l’arbitre à retourner une pénalité, alors que Bayonne avait une occasion de revenir à 6 partout, face aux poteaux. Certainement, le tournant du match.


Lé déception était très forte du côté de l’Aviron, contrastant avec les sourires affichés du côté de la Section. Les deux équipes se retrouvent à égalité de point au classement, derrière les intouchables Lyon et Bordeaux, et devant une meute compacte de 10 équipes qui se tiennent en 3 petits points.

Un nouveau championnat, où tout peut arriver, va débuter dans 3 semaines.


Les deux prochaines semaines seront dédiées aux coupes d’Europe, avec pour Bayonne l’accueil de Toulon (15 novembre) et le voyage chez les London Irish (23 novembre).

Retour ensuite au Top 14 avec une fin d’année de feu : un déplacement à Toulouse (dimanche 1er décembre), la réception de Brive (21 décembre), puis deux expéditions à Lyon (28 décembre) et Bordeaux (4 janvier).


Pour la Section, les deux matches européens se dérouleront à Leicester (16 novembre) et contre Calvisano à Pau (22 novembre).

Suivront : la réception de Toulon en Top 14 (samedi 30 novembre), un déplacement au Stade Français (21 décembre), puis les réceptions de Bordeaux (28 décembre) et de La Rochelle (4 janvier).


9ème journée de Top 14

Bayonne-Pau (3-9), Toulon-Montpellier (19-19), Bordeaux-Agen (23-0), Castres-Brive (28-26), Toulouse-Clermont (34-8), Lyon-La Rochelle (45-17), Stade Français-Racing (25-9)

 


Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (35), Bordeaux (30)
  • Qualification pour les barrages : Pau (21), Bayonne (21), Toulon (20), Clermont (20),
  • Milieu de tableau : Montpellier (19), Toulouse (19), La Rochelle (18), Racing (18), Castres (18), Brive (18)
  • Barrage de relégation : Agen (16)
  • Relégation : Stade Français (9)

10ème journée de Top 14

Samedi 30 novembre : Racing-Bordeaux (15h30, Canal+) ; Pau-Toulon, La Rochelle-Castres, Clermont-Agen (18h, Rugby+) ; Montpellier-Lyon (20h45, Canal+ Sport).

Dimanche 1er décembre : Brive-Stade Français (12h30, Canal+ Sport) ; Toulouse-Bayonne (16h50, Canal+).


Angoulême-Mont de Marsan (21-6) : en commando pour prendre des points

Le Stade Montois avait besoin de récupérer des points lors de ce déplacement pour rattraper un début de saison plutôt chaotique. Il n’a rien pu faire en Charente. Ce ne sera pas chose facile, non plus, vendredi prochain à Aurillac. Pour s’éloigner de la zone dangereuse au classement, il faudra une succession de grosses performances dans les semaines à venir.

La première période a été équilibrée et s’est logiquement conclue sur un score de parité (6-6). Pas d’essai mais beaucoup de jeu, il faut dire que les défenses des deux équipes se sont montrées particulièrement imperméables.

Au retour des vestiaires, changement de décor. Les Angoumoisins ont passé la vitesse supérieure prenant rapidement leurs distances en franchissant deux fois la ligne landaise avec Aveï et Laulhé. Mont-de-Marsan a évité de lâcher le bonus offensif aux Charentais, mais a montré ses limites actuelles.


Montauban-Biarritz (15-14) : balle de match ratée

Dommage, une nouvelle fois le Biarritz Olympique a laissé échapper une victoire à l’extérieur qui lui tendait les bras. C’était une belle occasion de poursuivre la remontée vers la tête du championnat, avant de recevoir le promu, Rouen, vendredi prochain, le 15 novembre.

Dans des conditions humides, les deux équipes ont du limiter leurs ambitions de jeu, enchainant les fautes de main et les phases confuses. Les Basques ont mené une grande partie du match grâce au seul essai de la soirée signé Ruffenach (8e). Les Montalbanais ont du attendre la 70e minute pour repasser devant avec une nouvelle pénalité convertie par Bosviel. Dans ce duel au pied, c’est lui qui l’a emporté, Willie Du Plessis ratant la pénalité de la gagne de 48 m face aux poteaux à la dernière minute.


10ème journée de Pro D2

Montauban-Biarritz (15-14), Angoulême-Mont-de-Marsan (21-6), Perpignan-Vannes (47-17), Rouen-Oyonnax (3-28), Provence-Nevers (15-8), Valence-Aurillac (21-19), Grenoble-Béziers (25-18), Colomiers-Carcassonne (40-15).


Classement de la Pro D2

Avec plusieurs reports de match avec Montauban, le classement est plutôt perturbé.

  • Qualification directe pour les demi-finales : Grenoble (34, 1 match en moins), Oyonnax (34)
  • Qualification pour les barrages : Perpignan (31), Colomiers (30), Angoulême (29), Biarritz (25)
  • Milieu de tableau : Carcassonne (23), Provence (22, 1 match en moins), Béziers (21, 1 match en moins), Montauban (19, 2 match en moins), Vannes (18), Mont-de-Marsan (18), Nevers (16, 1 match en moins), Aurillac (15, 1 match en moins)
  • Relégation : Rouen (13), Valence (10)

11ème journée de Pro D2

Jeudi 14 novembre : Oyonnax-Perpignan (20h45, Canal+ Sport).

Vendredi 15 novembre : Aurillac-Mont-de-Marsan, Biarritz-Rouen, Béziers-Angoulême, Nevers-Valence, Vannes-Colomiers (20h, Eurosport Player) ; Carcassonne-Provence (20h45, Eurosport 2).

Dimanche 17 novembre : Grenoble-Montauban (14h25, Eurosport 2).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *