INDEX

Bayonne, une fin de temporada inédite

Le 29 Août. 2019

Pendant 3 jours la Feria de l’Atlantique va permettre de clôturer de manière spectaculaire la saison tauromachique du Pays Basque…

Du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre, Lachepaillet va proposer 3 corridas très attendues par les aficionados de la région.


Des figuras comme Sébastien Castella, Pablo Aguado et Daniel Luque, des élevages de renom comme La Quinta, Murube, Los Maños, Algarra et un spectacle totalement inédit comme cette corrida-concours opposant 6 toreros, dont les meilleurs espoirs, à 6 élevages différents.

Vendredi 30 août (19h) : Daniel Luque, Sébastien Castella et Pablo Aguado

4 oreilles et 1 queue – la première depuis 17 ans à Bayonne ! -, le triomphe de Daniel Luque a été majuscule. Rarement une tellement unanimité aura été atteinte tant auprès des aficionados que du grand public. Un moment de grâce pour les uns, un instant magique pour les autres. Tout fût réuni. Luque revient à Bayonne auréolé de ce triomphe et des succès qu’il a enchaîné depuis à Dax, Béziers, Ciudad Rel, avant un retour à Nîmes et Madrid en septembre.

Pour l’accompagner, 2 toreros de premier plan : Sébastien Castella, 5 Grandes Portes à Madrid et actuel n°1 au classement des toreros avec une saison constellée de succès à Valence, Arles, Dax…, et la révélation 2019 de la tauromachie : Pablo Aguado, 4 oreilles à la Feria de Séville. Le choc artistique le plus fort de ces 20 dernières années pour les aficionados.


Samedi 31 août (19h) : 6 toreros face à 6 toros

Une corrida totalement inédite, sous forme de corrida-concours. Des élevages de renom, fort prestigieux pour certains, comme Murube qui des années durant fut l’élevage star de la corrida-concours de Mont-de-Marsan ou encore Los Maños qui remporte corrida-concours sur corrida-concours. La dernière à Parentis, voilà quelques jours.

Et face à ces toros fort respectables de présentation, les meilleurs espoirs, comme par exemple Adrien Salenc, le Nîmois qui vient de se distinguer à la Feria de Dax, Juan Ortega, connu pour sa tauromachie exquise et qui s’est signalé à 2 reprises cette année à Madrid, ou encore Dorian Canton qui n’avait pu prendre l’alternative à Bayonne pour les Fêtes mais qui retrouve, enfin Bayonne et ses Arènes.


Dimanche 1er septembre : Journée Santa Coloma

Après une novillada avec les pensionnaires de Los Maños, un autre élevage de prestige, d’origine Santa Coloma, sera présent pour la corrida de clôture (17h30). Un élevage qui impose le sérieux et qui a permis le triomphe l’an passé à Bayonne de Daniel Luque et qui vient de se distinguer encore cette année à Madrid, Mont-de-Marsan, ou Vic-Fezensac, vainqueur de la corrida-concours. Ou encore à Roquefort le 15 août.

Pour affronter un tel élevage, Bayonne a fait appel à l’une des révélations 2018, Octavio Chacon et au triomphateur de la corrida des 6 jeunes toreros l’an passé à Bayonne, Joaquin Galdos qui vient de signer un important succès, voilà quelques jours, à Béziers.


La Commission taurine avait annoncé que le 3ème poste serait attribué en fonction des résultats de la Feria de la San Isidro à Madrid. Il en a donc été ainsi puisque après ses remarquables prestations à Madrid, le franco-valencien Roman a intégré cette corrida de La Quinta à Bayonne. A Bilbao, ces derniers jours, Roman, une fois encore, a séduit par son engagement.

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *