Cofim
L’information en Béarn du 16/09/2019
Partenariat Presselib en partenariat avec
Partenariat Presselib

Challenge de la mobilité : relevez le défi !

Plus de 500 entreprises, établissements, collectivités et associations sont inscrits au 9ème challenge néo-aquitain de la mobilité, et dans une vingtaine d’agglos…

Rendez-vous jusqu’au 22 septembre. Objectif de l’opération : « promouvoir les modes de transports alternatifs à la voiture individuelle auprès des actifs, pour leurs trajets domicile-travail », que ce soit marche, vélo, transports en commun ou covoiturage.


Alors que s’ouvre la semaine européenne de la mobilité (sur le thème « safe walking and cycling »), le Challenge inter-entreprises néo-aquitain du même nom poursuit sa lutte contre l’autosolisme, qui n’est pas vraiment une maladie mais « le fait de conduire tout seul dans sa voiture ».

L’an dernier, pas moins de 465 établissements privés, publics et associatifs avaient participé à ce « défi ludique » (c’était 2 fois plus que l’année précédente), soit tout de même un total de 11.700 participants. Ces derniers étaient 27% de plus qu’en 2017. Et en une semaine, ils avaient fait une économie d’émissions de l’ordre de 16 tonnes de CO2. Un joli score qui pourrait bien être battu cette année, puisque la barre des 500 structures inscrites est déjà largement dépassée.


On rappelle que ce défi, aussi destiné « à valoriser les bonnes pratiques en matière de mobilité », est organisé par l’Ademe, le Club de la Mobilité et 20 agglomérations, Pays basque, Pau, Dax, Mont-de-Marsan, etc. S’ajoute également à la Nouvelle Aquitaine la région des Pays de la Loire, avec sa douzaine d’agglomérations mobilisées cette année.

Concrètement, chaque participant devra enregistrer ses déplacements alternatifs via le site web du challenge ou une application dédiée, disponible sur Android et Apple.


64% des participants ont changé leurs habitudes…

Les établissements présentant ensuite les meilleurs cumuls de CO2 économisé ou la plus forte proportion de participants parmi leurs salariés seront récompensés. Ils concourront dans 4 catégories, en fonction de leur taille : moins de 20, de 20 à 99, de 100 à 499 et plus de 500 salariés. Des cérémonies de remise de prix auront lieu dans chacune des agglomérations concernées.

D’après ses organisateurs, ce challenge aurait un effet positif à plus long terme sur les comportements des participants : 64% d’entre eux affirmeraient « avoir changé leurs habitudes de déplacement et utiliser régulièrement (plus d’une fois par semaine) un mode alternatif de transport pour se rendre à leur travail ».

De nombreuses entreprises et institutions participent ou ont déjà participé au challenge, de Safran Helicopter Engines à Enedis et Teréga en passant par le CHU de Bordeaux, la mairie de Bayonne ou la CCI Pau Béarn.


Outre la gratuité de la participation, l’idée est aussi intéressante d’un point de vue managérial, offrant un moyen de plus aux décideurs de souder leurs équipes autour d’une initiative originale, en leur faisant relever ce défi d’intérêt public.

Plus d’informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *