INDEX

La Bixintxo prépare son deuxième acte

Le 25 Jan. 2019

Point d’orgue, la 12e Hendaiako danborrada sera au coeur d’un week-end riche en animations et clôturé par Kalakan et le Conservatoire Maurice-Ravel…

Que seraient les fêtes de la Bixintxo sans la Tamborrada ? Les rues seront rythmées par les coups de baguettes sur les tambours. Les compagnies convergeront vers la place de la République pour le grand final. Moment d’émotion et de plaisir.

Depuis décembre, chaque quartier s’est lancé dans les répétitions pour être prêt, samedi 26 janvier, à déambuler ainsi dans les rues d’Hendaye. Avant une soirée de fête sous chapiteau et dans les bars de la ville. Douze ans que ça dure, depuis que Txema Egiguren a eu la belle idée d’adapter la Tamborrada aux normes hendayaises.

La veille, vendredi, les pilotari offriront l’un des moments à ne pas manquer, vendredi 25 janvier. Daniel-Ugarte, avec une partie du championnat d’Espagne entre les paires Ezurdia-Ladis Galarza et Elezkano II-Rezusta (17 euros, réservations au 06 87 53 73 13).

Dimanche 27 janvier, l’alarde de txistu est programmée à 10 heures. La Ville d’Hendaye mise sur Kalakan, pour mettre un point final aux festivités, à 17 heures. Pour ce concert exceptionnel, le célèbre trio invite sur scène les élèves et enseignants du Conservatoire Maurice-Ravel.

Ce projet musical rassemble près de 180 élèves de l’harmonie, des chœurs Piccolo et jeunes, des ateliers de musiques traditionnelles ainsi que les classes de harpes et de haut bois. Initialement programmé en mai dernier, le concert avait dû être reporté.

Ces fêtes sont devenues un rendez-vous incontournable dans la région, en mêlant tradition et joie populaire.

Le programme complet et les informations importantes sur le site internet – cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *