INDEX

Ovalie, avec les clubs de l’Adour

Le 20 Jan. 2019

Pau bonifie sa sortie de l’Europe face aux Ospreys – Racing, Toulouse, Clermont et La Rochelle en quarts – Biarritz prend 5 points face à Massy et recolle au classement – Mont-de-Marsan laissait passer une occasion à Colomiers. – Bayonne a frôlé l’exploit à Nevers…

La Section a eu le mérite d’aller chercher une victoire bonifiée face aux Gallois. Le BOPB est allé chercher son bonus offensif à Aguiléra et s’est ainsi rapproché du Top 6. Le Stade Montois est tombé à l’extérieur dans un match à sa portée. L’Aviron a cédé sa place de leader de la Pro D2, et se retrouve à la 3e place.


Pau-Ospreys (26-21) : l’essentiel a été assuré

La Section, n’étant plus en course pour les phases finales, visait une victoire, à la fois pour retrouver le chemin de l’invincibilité à domicile, et à la fois pour continuer à rehausser son niveau de jeu.

Cette rencontre, face à des Gallois qui avaient fait tourner leur effectif, a permis de préparer le déplacement à Perpignan (samedi 26 janvier, 18h) pour la reprise du Top 14. Un match clé avant la pause internationale, puis la réception de Castres (16 février) et le déplacement à Toulon (23 février).

Au total, les Palois ont marqué 4 essais par Pinto (29e), Ramsay (60e), Nueno (66e) et Bouchet (75e). L’ailier Vincent Pinto (19 ans) a confirmé tout le bien qu’on pense de lui en marquant un essai et en étant désigné homme du match.


La rencontre a été compliquée et l’expérience du duo Daubagna-Slade a permis d’aller chercher une victoire qui semblait s’éloigner au retour des vestiaires. Les Gallois, entreprenants malgré l’absence de leurs internationaux, ont trop vendangé en touche pour concrétiser davantage leurs temps forts. Côté Palois, l’indiscipline a pesé avec 13 pénalités concédées.

 


Challenge européen – Clermont et La Rochelle en pôle

Clermont et La Rochelle terminent aux des premières places de la phase de poules et recevront en quarts de finales, le week-end du 30 et 31 mars. Ils seront opposés à des clubs anglais qui ont qualifié 5 équipes ; le dernier en lice est Gallois.

Les affiches : Clermont-Northampton ; La Rochelle-Bristol ; Sale-Connacht ; Worcester-Harlequins

Poule 1 : Newport-Clermont (7-49) ; Northampton-Timisoara (111-3)

Classement : Clermont (30), Northampton (24), Newport (10), Timisoara (0)

Poule 2 – Pau-Ospreys (26-21) ; Worcester-Stade Français (36-31)

Classement : Worcester (22), Ospreys (13), Pau (13), Stade Français (12)

Poule 3 – Sale-Perpignan (39-10) ; Bordeaux-Connacht (27-33)

Classement : Sale (22), Connacht (22), Bordeaux (12), Perpignan (3)

Poule 4 – Zebre-La Rochelle (10-22) ; Bristol-Enisei (107-19)

Classement : La Rochelle (24), Bristol (21), Zebre (14), Enisei (1)

Poule 5 : Agen-Harlequins (17-33) ; Grenoble-Trevise (7-39)

Classement : Harlequins (20), Trevise (20), Grenoble (9), Agen (9)


Coupe d’Europe : Racing-Toulouse en quart

Toulouse et le Racing, seuls clubs français qualifiés, vont se retrouver en quart de finale à Paris, le week-end des 30 et 31 mars. A noter que c’est la Ligue Celte qui a qualifié le plus de représentants (2 clubs écossais et 3 irlandais) ; les Anglais n’auront qu’un représentant, et les Gallois aucun.

Les affiches : Saracens-Glasgow, Edimbourg-Munster, Leinster-Ulster, Racing-Toulouse

Poule 1 – Toulouse-Bath (20-17) ; Wasps-Leinster (19-37)

Classement : Leinster (25), Toulouse (21), Bath (10), Wasps (4)

Poule 2 – Castres-Gloucester (24-22) ; Munster-Exeter (9-7)

Classement : Munster (21), Exeter (14), Castres (14), Gloucester (9)

Poule 3 – Cardiff-Lyon (33-14) ; Saracens-Glasgow (38-19)

Classement : Saracens (28), Glasgow (19), Cardiff (10), Lyon (0)

Poule 4 – Racing-Scarlets (46-33) ; Leicester-Ulster (13-14)

Classement : Racing (26), Ulster (22), Llanelli (7), Leicester (7)

Poule 5 : Newcastle-Toulon (24-27) ; Edimbourg-Montpellier (19-10)

Classement : Edimbourg (23), Montpellier (16), Toulon (10), Newcastle (8)


Biarritz-Massy (36-12) : un bonus bien mérité

Le Biarritz Olympique Pays Basque s’est relancé au classement par cette victoire à 5 points dans son jardin. Il a eu le mérite de se battre jusqu’au bout pour assurer le bonus, montrant une nouvelle fois un état d’esprit intéressant.

L’objectif était de revenir au contact du Top 6 avant de se déplacer à Bourg, vendredi prochain. Opération réussie et le BO n’est plus qu’à 3 points du Top 6. Progressivement, l’infirmerie se vide ce qui est une très bonne nouvelle pour cette deuxième partie de saison.

Face à la lanterne rouge, il ne fallait surtout pas se relâcher. Cueillis à froid par un essai des visiteurs, les Basques ont pris les choses en main passant deux fois la ligne avant la pause, grâce à Jarrod Poï (26e) et Leone Ravuetaki (32e).

En situation de bonus offensif avec l’essai de Clément Martinez (51e), le BO s’est fait transpercé une deuxième fois par Massy (72e). Et malgré une infériorité numérique (carton jaune pour Ravuetaki, 70e) il est allé chercher les 5 points avec deux essais signés par Latierro Usarraga (79e) et Adam Knight (80). Belle réaction !


Colomiers-Mont-de-Marsan (22-16) : espoirs envolés à l’extérieur

Le Stade Montois, après sa belle performance face à Nevers, se rendait dans le Tarn avec ambition et de solides arguments, avant de recevoir Aix-Provence, vendredi prochain. Malheureusement, les Landais n’ont pas su confirmer à l’extérieur chez une équipe qui n’a pourtant pas retrouvé son niveau de la saison dernière.

Les hommes de Christophe Laussucqet David Auradou ont été logiquement battus. Dominés en conquête, et particulièrement en touche, ils n’ont pris le dessus qu’au retour des vestiaires grâce notamment à un essai de Nacani Wakaya (43e).


Nevers-Bayonne (23-17) : tout près du méga exploit

C’était l’une des grandes affiches de la saison, et l’on n’a pas été déçu. L’Aviron Bayonnais a été menaçant jusqu’au bout, mais n’a pu empêcher les Neversois de reprendre la place de leader. Une performance intéressante avant de recevoir un autre costaud de la Pro D2, Oyonnax (nouveau dauphin), jeudi prochain

Au Pré Fleuri, Nevers s’est donc imposé aux forceps après un sacré bras de fer. Avec 2 essais (Du Plessis, 31e, et Oulai, 73e) contre 1 (essai de pénalité), les Bayonnais ont perdu le bonus défensif sur le fil avec une pénalité enquillée par Vuillemin.

L’Aviron a failli réussir son coup dans la Nièvre grâce à une très grosse défense (la meilleure du championnat) et beaucoup d’opportunisme en contre. C’est l’indiscipline qui leur a coûté la victoire (15 pénalités concédées) sous la terrible pression neversoise en mêlée et en touche.


18e journée de Pro D2

Biarritz-Massy (36-12), Colomiers-Mont-de-Marsan (22-16), Nevers-Bayonne (23-17), Provence-Bourg-en-Bresse (12-11), Carcassonne-Vannes (23-20), Montauban-Aurillac (27-3), Oyonnax-Béziers (23-13), Angoulême-Brive (11-23)

 


Le classement de la Pro D2

  • Qualification directe pour les demi finales : Nevers (55), Oyonnax (55)
  • Qualification pour les barrages : Bayonne (52), Brive 52), Mont-de-Marsan (48), Béziers (45)
  • Milieu de tableau : Biarritz (42), Carcassonne (42), Angoulême (40), Vannes (40), Provence Rugby (37), Montauban (36), Aurillac (34), Bourg-en-Bresse (34)
  • Relégation en Fédérale : Colomiers (29), Massy (21)

18e journée de Pro D2

Jeudi 24 janvier : Bayonne-Oyonnax (20h45, Canal+ Sport)

Vendredi 25 janvier : Mont-de-Marsan-Provence, Bourg-Biarritz, Aurillac-Colomiers, Massy-Nevers (20h, Eurosport player) ; Béziers-Brive (20h30, Eurosport 2)

Dimanche 27 janvier : Vannes-Angoulême (14h15, Eurosport 2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *