INDEX

De Saint-Sébastien à Capbreton… à la nage !

Le 16 Sep. 2020

Domicilié à Guéthary, Txomin Dachary s’était soigneusement préparé pour ce défi en apparence un peu fou. Il est finalement arrivé à bon port… ou plutôt à bonne plage. Bravo !

Rubriques :

Ce mercredi 9 septembre, un jeune sapeur-pompier volontaire de 20 ans a rallié Capbreton à la nage depuis Saint-Sébastien. Il a parcouru 65 kilomètres en seulement 20 heures 27 minutes.


En septembre 2019, deux nageurs aguerris de l’association Ter en Mer avaient parcouru à contre-courant, sans palmes ni combinaison, les 22 kilomètres qui séparent Fontarrabie de Biarritz. Chaque été et en particulier en juillet, les nageurs amateurs des associations locales sont habitués à « taquiner le chrono » sur des traversées plus courtes, d’Hendaye à Saint-Jean-de-Luz ou de Saint-Jean à Biarritz (et inversement). Le nouveau club luzien Crawl Océan, créé en 2018, en a par exemple organisé une le 14 juillet dernier, du Port Vieux de Biarritz à Saint-Jean-de-Luz.

Mais le 9 septembre, le jeune Txomin Dachary, 20 ans, a vraiment fait très fort : il s’est élancé en pleine nuit de Saint-Sébastien et a nagé jusqu’à… la plage Notre-Dame de Capbreton. Une traversée de 65 kilomètres accomplie en seulement 20 heures et 27 minutes. Pour donner une idée, c’est à peu près le temps qu’un excellent coureur d’ultra-fond mettrait à parcourir environ 200 kilomètres.


Parti à minuit et arrivé pour le dîner…

« Tout s’est bien passé », explique posément le jeune nageur en eau libre, joint par PresseLib’. « Il y a eu pas mal de vent pendant la nuit, mais j’ai pris beaucoup de plaisir pendant cette traversée ». Sapeur-pompier volontaire à Saint-Jean-de-Luz, il se préparait depuis deux ans et a fourni un gros travail hebdomadaire cet été : « Je l’ai d’abord fait pour moi. C’était un défi personnel », expose-t-il.

Et il s’est donc prouvé qu’il pouvait le faire, tout en faisant une belle promotion à sa discipline de prédilection : la nage longue distance.

Pour cette traversée, il était suivi d’un bateau de ravitaillement, et devancé par un paddle chargé de le guider. Une équipe « sans laquelle rien n’était envisageable » et que le jeune homme a vivement remerciée.


Après cet exploit (qui a été suivi par une petite équipe de tournage), Txomin Dachary a été chaudement félicité et a reçu de nombreux messages. La mairie de Guéthary a dit sa fierté et salué la performance d’un « enfant du village ». La susdite association Ter en Mer et le club de sauvetage côtier d’Hendaye lui ont quant à elles adressé un « énorme bravo ».

Txomin Dachary, qui n’exclut pas de se lancer (un peu plus tard, quand même…) d’autres défis de ce genre, souhaite devenir pompier professionnel et devrait pour cela passer le concours. On a bien l’impression qu’en termes de volonté, le garçon a déjà tout ce qu’il faut. On n’a donc plus qu’à lui souhaiter bonne chance. Et à saluer encore une fois le bel exploit. Chapeau bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *