Abonnez-vous
Publié le

Place aux nouvelles Chambres de commerce et d’industrie

Les élections des représentants des entreprises dans ces institutions ont été marquées d’abord par une volonté d’unité particulièrement forte, et par un scrutin en ligne peu propice à la mobilisation…
Collaboration and analysis by business people working in office
Les CCI du Pays Basque, du Béarn, des Landes, des Hautes-Pyrénées et du Gers vont poursuivre leurs missions avec les mêmes présidents, mais avec des équipes largement renouvelées et nettement féminisées.

Cette continuité a semblé nécessaire à toutes les organisations professionnelles qui ont décidé de proposer une liste commune dans chaque territoire. Il faut dire que, lors de la crise sanitaire, les CCI ont joué un rôle essentiel pour accompagner les entrepreneurs, et qu’elles devront poursuivre leurs efforts pour favoriser les transitions indispensables et mobiliser autour des plans de relance.

Comme il fallait s’y attendre, partout, la participation au vote 100% en ligne a été faible. Mais, cela n’empêche pas les nouvelles équipes de se lancer dans ce mandat de 5 ans avec beaucoup d’ambition, d’abord pour les acteurs de leur territoire, ensuite pour continuer à montrer à quel points ces instances de proximité sont indispensables pour contribuer à dynamiser le tissu économique local. Sur le bassin Adour Gascogne, les 5 CCI représentent plus de 70.000 entreprises.

En Béarn, c’est donc Didier Laporte qui sera réélu président lors de la prochaine assemblée générale fin novembre. Il en sera de même pour André Garreta au Pays Basque, pour Christian Lafitte dans les Landes, pour François-Xavier Brunet en Bigorre, et pour Rémi Branet dans le Gers.

PresseLib’ reviendra sur la mise en place des nouvelles équipes et de leurs priorités au service des entreprises.

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.