INDEX

Le bal des documentaires, c’est à Biarritz

Le 24 Jan. 2020

Avec son Fipadoc, la cité balnéaire présente une remarquable sélection internationale. Une centaine de films est dans la compétition officielle…

Le Festival international du documentaire de Biarritz, rebaptisé Fipadoc, se tient jusqu’au 26 janvier. Au programme, de très nombreux films classés en sept catégories, en compétition ou pas.


Cette édition s’inscrit dans la continuité même si elle veut être innovante et en constante évolution. Les meilleurs documentaires seront primés dans les différentes catégories : international, national, musical, « Impact » (avec un impact positif et source d’inspiration), et « Jeune Création » (réalisés par des écoles). La nouveauté cette année, c’est l’apparition de deux nouvelles catégories : court-métrage et smart, le meilleur documentaire interactif.

Anne Georget et Christine Camdessus, respectivement présidente et déléguée générale du festival, cherchent à toujours le faire évoluer. L’une des principales critiques était le manque de documentaires pour les plus jeunes. D’où l’augmentation de films pour les adolescents et les enfants, concernant notamment des parcours d’aventuriers ou de sportifs hors-normes.


Cette édition 2020 voit aussi le festival signer et respecter la charte 50/50 x 2020. Cette charte, initiée à l’issue de l’affaire Weinstein par le Festival de Cannes, prône l’égalité homme/femme, et permet une transparence la plus totale sur la liste des membres des comités de sélection et les programmateurs. « L’an dernier, nous étions déjà dans les clous pour cette charte. On entérine en 2020 notre engagement », précise Christine Camdessus.

Parmi les multiples films qui sont proposés, une sélection « Histoire d’Europe » est prévue. Elle met en avant des films européens. C’est ainsi que le public peut retrouver des films danois, estoniens ou grecs. La Suède est également de la fête, mais sous un statut d’invité d’honneur. Margot Wallström, ancienne ministre des Affaires étrangères, est présente pour l’occasion.


Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site fipadoc.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *