INDEX

Les Greeters ont débarqué dans les Landes !

Le 05 Déc. 2018

Ces nouveaux ambassadeurs locaux proposent aux touristes un tour d’horizon des mille et unes petites curiosités nichées dans les recoins de leur ville. On les suit ?…

Rubriques :

En créant les premiers Greeters (de l’anglais « to greet », accueillir) à New-York en 1992, Lynn Brooks, souhaitait tordre le coup à l’image négative qui collait à la peau de sa ville.


Elle était sans doute loin d’imaginer que son idée ferait fureur outre-Atlantique. Et pourtant, cette nouvelle vision de la découverte touristique locale s’est répandue dans le monde entier.

Il est vrai que, lorsqu’on aime particulièrement un lieu dans lequel on vit, on aimerait bien en partager sa vision avec tout le monde.

Le concept est donc relativement simple : les Greeters proposent gratuitement aux touristes de les mener hors des sentiers battus, à travers des lieux secrets, surprenants et oubliés des circuits traditionnels, qu’ils affectionnent particulièrement. Vous aimez l’architecture, les jardins, la gastronomie, la course landaise ?… Ils vous guideront vers ces petits bijoux que seuls connaissent les habitants du coin, et vous permettront de découvrir et vivre leur ville autrement.


Dans les Landes, le phénomène a débuté à l’office de tourisme de Biscarosse, avant d’être relayé par le Comité du tourisme. De la côte atlantique à l’intérieur des terres, à travers les vignes du Tursan, les coteaux de Chalosse, le Bas-Armagnac, ou le long de l’Adour, les visites sont organisées en réseau, selon une charte.

Seuls, en famille ou en groupe (pas plus de six personnes), les touristes s’inscrivent sur le site Internet, en renseignant leurs centres d’intérêt et leurs disponibilités. L’Office de tourisme les met ensuite en relation avec le Greeter qui correspond le mieux à leur demande. Rendez-vous est pris alors pour des balades qui durent environ une heure trente à deux heures.


Sans pour autant concurrencer les guides touristiques, les Greeters sont tous des bénévoles, amoureux de leur ville, leur quartier, et de leurs spécificités. Leur moteur, c’est la passion partagée. Car la balade ressemble à un beau et bon moment entre amis, où coups de cœur et bons plans remplacent les discours plus conventionnels des guides-conférenciers.

En favorisant la rencontre entre visiteurs et habitants, cette nouvelle forme de tourisme participatif a séduit les Landes par son originalité et sa convivialité, à travers une découverte plus vibrante et plus intimiste des lieux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *