Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

BON PLAN – Ô Chiroulet, ressource-nous !

En reprenant les lieux, Laurence Meller a choisi d’en faire un havre de paix au cœur du massif pyrénéen bigourdan, en vallée de Lesponne...
CHIROULET 1
Se reposer, se ressourcer, se nourrir. Ce sont les trois grands principes retenus par la nouvelle propriétaire de cet ancien refuge du “bout du monde”

Il ouvre la voie vers le lac Bleu et celui d’Ourrec, ou le pic du Montaigu. Et autant l’avouer, après un troisième confinement, on en rêve !

Son rêve à elle, Laurence Meller l’a concrétisé. Après une carrière dans le métier de la direction financière et du contrôle de gestion, cette mordue de randonnées, qui connait le sentier qui mène au lac Bleu comme sa poche, n’a pas résisté à l’occasion trop belle qui se présente en 2018, lorsqu’elle découvre que les bâtiments du Chiroulet sont à vendre.

« J’ai racheté en juillet 2019 les deux établissements, dont un où se trouvaient déjà trois chambres d’hôtes ; sur le même palier, j’ai créé un gîte indépendant. Dans l’ancienne auberge bar-restaurant, juste en face, j’ai fait refaire tout l’intérieur - salle de restaurant, cuisine, quatre chambres -, entre mai et fin juillet 2020, pour ouvrir le 1er août. Trois mois à peine, avant la nouvelle fermeture imposée fin octobre par la situation sanitaire… » explique-t-elle.

Ce petit hôtel de montagne - en cours de labellisation trois étoiles - peut accueillir une douzaine de personnes ; les chambres d’hôtes - 3 Épis aux Gîtes de France-, huit, et le gîte avec terrasse aux 2 Épis, quatre.

La nouvelle propriétaire décide de rajouter un espace dédié aux activités de bien-être : méditation, sophrologie, yoga, Qi Gong et Pilates, pour une introspection tout en douceur. Mais aussi des cours et stages en diététique, œnologie, communication non violente, théâtre d’improvisation…

« J’ai envie de faire plaisir en me faisant plaisir, en proposant des séjours clé en main ; j’aime savoir que les gens bénéficient d’une prise en charge idéale pour mieux se ressourcer. Je propose aussi des accompagnements pour les randonnées avec Aneto Sports, juste en bas de chez moi. J’ai été un peu prise par le temps et la crise sanitaire, mais tout se mettra rapidement en place à partir du moment où nous pourrons rouvrir » précise Laurence.

En toute connaissance de cause, la randonneuse sait également que les plaisirs de la table font partie de l’aventure. En privilégiant une alimentation issue de producteurs locaux et de circuits courts, la reconnexion à la nature n’en est que mieux favorisée. Tomme de brebis, fromage de chèvre du Camp de César… des bêtes que l’on retrouve à deux pas du site.

« Je m’appuie beaucoup sur Bruno, mon chef de cuisine, qui mène ça de main de maître. Nous proposons une cuisine saine et conviviale, avec petits-déjeuners, tables d’hôtes, pique-niques, assiettes pour les randonneurs… D’ailleurs, nous recherchons pour la prochaine reprise un cuisinier, éventuellement pâtissier, 20h/semaine, et deux serveurs à temps plein du 15 juin au 15 septembre ».

Les personnes intéressées doivent envoyer un mail à chefcuisine@o-chiroulet.com

Informations sur le site internet, cliquez ici

 

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi

Foire au Fromage 0

BON PLAN - Le Jour du fromage à Laruns

Cette foire réputée est concentrée, cette année, sur une journée. Ce produit emblématique de la vallée d’Osssau sera célébré par des bergers, producteurs, vendeurs et visiteurs...