SINGLE CREATEUR

COUP DE COEUR – Jérôme Hurault et Jhog

Le 23 Avr. 2021

La démarche a été lancée depuis Montégut dans le Gers : ou comment trois amis deviennent en quelques mois le 1er réseau français de vélos cargos électriques professionnels…

Il est des crises de la quarantaine qui peuvent parfois donner naissance à de très belles initiatives, permettant de passer ce cap réputé difficile avec un regain de fougue.


C’est le cas de Jérôme Hurault et Olivier Geraci, deux amis arrivés simultanément au carrefour de leur vie professionnelle.

Jérôme, le Gersois, chef de produit marketing chez De Sangosse, leader français des Bio Solutions agricoles, et Olivier, le Chambérien, vendeur en matériel de chaînes d’embouteillage pour la France et l’Europe, évoquent un jour ensemble leur envie mutuelle de se réorienter vers la mobilité et le transport respectueux de l’environnement.


Agilenville à Marseille

« Nous envisagions le domaine du vélo électrique, qui nous semble être une opportunité extraordinaire pour faire évoluer les mobilités. Mais lors de notre formation à l’Ecole des Métiers du Vélo à l’Isle-Jourdain, nous nous sommes rendu compte que nous ne pouvions pas apporter grand-chose de plus aux particuliers tellement l’offre était riche. Mais nous avons aussi constaté que l’approche auprès des professionnels n’existait quasiment pas » résume Jérôme.


En août 2019, ils créent donc leur société Jhog, – nom composé de leurs initiales, qui se prononce “jog”- et proposent leurs premiers vélos cargos et remorques à assistance électrique. À Angers, Damien Garreau entend parler de cette initiative, prend contact et rejoint l’entreprise quelques mois plus tard.

Le trio se fait rapidement repérer auprès des municipalités, des professionnels et artisans (certains vélos supportent une charge de 180 kg au total), qui découvrent une nouvelle façon de se déplacer plus librement et facilement dans les grandes agglomérations, tout en véhiculant une image positive et originale en personnalisant leur nouveau moyen de transport alternatif.


À Marseille, Nice, Grenoble, Urby, filiale du groupe La Poste, s’enthousiasme pour ces cycles utilitaires électriques ; à Marseille et Lyon, c’est Agilenville, jeune entreprise spécialisée dans la livraison de courses à domicile qui les adopte ; à Saint-Chamas, en Provence, la municipalité en équipe ses agents pour l’entretien, les petits travaux, les festivités, le publipostage…

Bordeaux et Toulouse voient fleurir également les vélos cargos de Jhog auprès des artisans ; à Auch, Jérôme n’est pas passé inaperçu lorsqu’il n’a pas hésité à venir en aide aux Serres du Cedon et à l’épicerie fine Bouchons & gourmandises au moment du confinement.

Et l’histoire est loin de s’arrêter en si bon chemin…

Informations sur le site internet, cliquez ici

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *