Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Y’a quoi, aux fêtes d’Orthez, cette année ?

Le 11 Juin. 2018

En rouge et blanc évidemment, la cité de Fébus veut rendre hommage au Béarn, au Pays basque et aux Landes. Rien que çà…

Rubriques :

Rendez-vous du vendredi 27 au lundi 30 juillet, en parallèle au Tour de France qui grimpera les Pyrénées avant de s’offrir un contre-la-montre inédit au Pays Basque.


Allons-y pour le déroulé des festivités, avec pour débuter le vendredi 27 juillet la cérémonie d’ouverture (18h30), sur le parvis Saint-Pierre, animée par la Banda Lous Gaouyous d’Orthez, la Cantère de Cultura de Noste, la fanfare Los Ultimos, et le flash mob de l’Orange Bleue. Un verre de l’amitié sera même offert.

Le soir, concert d’ouverture (aux arènes) par l’Harmonie municipale, suivi à 22h d’un concert des Décaps’Hurleurs, au parvis et à 22h30 de l’embrasement de la façade de l’église Saint-Pierre, aux couleurs du Béarn.

 


Le samedi 28 proposera un concours de pêche spécial enfants sur le Làa, la course cycliste (15h), trois heures plus tard à l’église Saint-Pierre un concert du Chœur basque Kantu, et dès 22h, un bal sur le parvis, avec Pacha Mama, la façade de l’église étant ce soir-là embrasée aux couleurs du Pays basque.

Dimanche sera le jour de la corrida, au Pesqué, avec pour commencer une novillada piquée (11h), suivi à 18h de la fameuse corrida, avec les diestros Juan Leal, Tomas Campos et Manolo Venegas. Quoique l’intérêt se portera aussi sur les toros, tous d’élevages français : Pages-Mailhan (Graciliano-Parladé), Tardieu Frères (Nuñez), Cuillé (Miranda de Pericalvo), Christophe Yonnet (Pinto Barreiros), Fernay y sus hijas (Jandilla) et Camino de Santiago (Marques de Fomecq). Cette journée taurine sera placée sous la forme espagnole d’une « competencia », c’est-à-dire d’un défi ganadero, entièrement français, carrément inédit dans la région. Enfin le soir, on se retrouvera au parvis au concert de Birim Aram, puis au kiosque, pour un toro de fuego.

 


Enfin le lundi, on ne manquera pas le spectacle folklorique landais avec les Toustems Amics, sur le parvis, à 21h30 la course landaise, suivie de l’embrasement des berges du Gave (qui remplacera le feu d’artifices) et enfin le bal, avec le podium La Nitro. Et bien sûr durant toutes les fêtes, la fête foraine sur la place d’Armes, place Marcadieu et avenue de la Moutète.

Voilà une édition 2018 qui s’annonce plus que jamais festive !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *