Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

L’Été à Pau fête ses quarante ans avec 11 concerts

Du 21 juillet au 7 août, les Amis de la Chanson Populaire présenteront une programmation éclectique et empreinte de joie de vivre.
Ete a Pau 0
Au programme, 11 concerts gratuits, 23 artistes et de nombreuses animations pour les enfants. Une bouffée d’air bien méritée pour faire voyager le public.

Un hymne à la fête et à la vie, voici ce que les organisateurs souhaitent célébrer à l’occasion des 40 ans de l’Été à Pau. Depuis sa création en 1982, plus de 900 soirées ont été organisées et des milliers d’artistes sont venus s’y produire.

Les esthétiques musicales originales et diversifiées, la découverte des nouveaux courants et de nouveaux talents et l’accessibilité pour le public ont fait de ce festival gratuit l’un des évènements incontournables de l’été.

« Pour le public, ce festival sera une source d’évasion, une occasion de relâcher le stress et de s’immerger dans un univers où l’on peut voyager », peut-on lire sur le site Internet du festival. Pour souffler ses quarante bougies, l’Été à Pau s’installe une nouvelle fois au Théâtre de Verdure pour 11 soirées gratuites qui se déroulent du mercredi au samedi durant trois semaines.

Voici le programme de la semaine…

Les Toybloïd auront l’honneur d’inaugurer cette édition-anniversaire le 21 juillet à 21h. Créé en 2007, le dernier phénomène de la scène punk-pop française, complètement déchaîné et déjanté, est composé de quatre musiciens : Mado à la basse, Pierre à la batterie et Lou à la guitare.

Le groupe de heavy-métal parodique Ultra Vomit assurera ensuite la seconde partie de la soirée (22h30). Les quatre musiciens ultra talentueux de ce groupe adaptent des chansons du Top 50 à travers un univers burlesque et des parodies toutes plus décalées les unes que les autres.

https://youtu.be/NLPyySN9Czw

Le lendemain, la soirée sera consacrée aux nouveaux talents mis en lumière par les partenaires des ACP. Présenté par Pau Concert Production (PCP), le groupe Forty Eight Punch navigue entre le MC5 et les Black Crowes, le rythme and blues de Feelgood et la classe des Sonics. Le public sera à coup sûr transporté par la musique anglo-saxonne des années 1970 et l’énergie animale qui se dégage de ses membres.

https://youtu.be/Ebae0wvkO0c

Plus lent, mais tout aussi puissant, l’association Ampli a choisi de mettre en avant Miss Bee & The Bullfrogs. Leur répertoire aux influences variées (de Freddie King à James Cotton, en passant par Etta James, Jimi Hendrix, Otis Redding, The Tedeschi Trucks Band…) varie entre un blues insolent et une soul intense. La voix puissante de la leadeuse charismatique et la symbiose entre le saxophone et la guitare, en séduiront plus d’un !

https://youtu.be/10HFg8ePkGs

Autre groupe, autre ambiance ! Yes Basketball, présenté par l'association A tant rêver du Roi (ATRDR), mélange hip-hop tendance Beastie Boys et rock façon Deerhoof. C’est parfois violent, ou étrangement fun, mais toujours intense.

https://youtu.be/S7GgdSV_yQY

Pour sa 3e édition, l’Été des Mômes, journée dédiée aux familles, vous donne rendez-vous le 23 juillet à 14h au parc Beaumont avec quatre spectacles et sept animations permanentes. À 14h et 18h, venez découvrir un spectacle de magie intimiste, drôle et énervante, une fanfare qui joue sur des instruments élaborés à partir de matériaux de récup’, un stand de peinture sur visage, un espace ludique pour petits et grands, avec des jeux géants en bois, de tables de jeux de plateaux, des jeux d’eau, une caravane sensorielle regroupant à la fois des illusions d’optique, des modules à écouter, toucher, sentir, goûter, une bibliothèque itinérante…

Le 24 juillet, le nouveau phénomène rap tout droit sorti du web 47Ter enflammera le Théâtre de Verdure (21h). Loin du cliché des bads boys, le trio (composé de Pierre Paul, Miguel et Blaise) a trouvé la bonne formule : un flow authentique, entre amours déçus et rêves d’avenir et une bonne dose d’autodérision.

https://youtu.be/jAeGOj4jLp8

Ce sera ensuite au tour du rappeur Achile d’entrer en scène. À tout juste 19 ans, les mélodies et les textes de cet auteur-compositeur autodidacte s’inspirent de la nouvelle chanson française ou l’urbain se met au service des mélodies. Il partage une vision mélancolique, mais aussi pleine de dérision. Kappa, son premier titre, cumule plus de 2 millions de streams et vues cumulées.

https://youtu.be/a73r3g2k58k

L’Été à Pau demeure gratuit, mais son accès se fait au travers d’une billetterie. Celle-ci est accessible sur Internet (billetterie dématérialisée) avec impression du billet par l’intéressé, possibilité d’intégrer son billet sur son smartphone. Le contrôle des billets se fera par un système de douchette laser sur les codes QR. Un contrôle en amont se fera pour le pass sanitaire, il faudra être muni de sa pièce d’identité.

Les réservations sont garanties jusqu’à 21h, au-delà une billetterie sera émise sur place pour les spectateurs en attente jusqu’au remplissage maxi de la jauge.

Programme complet sur le site des Amis de la Chanson Populaire à Pau

https://youtu.be/INhmRKYKa88

Photos : L’Eté à Pau et Francis Larrieu

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi