INDEX

Vic-en-Bigorre célèbre la gastronomie populaire

Le 12 Juil. 2018

Le 14 juillet, bien sûr (et le 13) avec deux chefs vedettes télévisuelles : Noémie Honiat et Juan Arbelaez…

Rubriques :

Un festival populaire de gastronomie, voilà deux mots qui s’entrechoquent. Car la gastronomie, c’est du haut de gamme, du luxe, du cher. Comment diantre la faire rimer avec populaire, c’est-à-dire le plus grand nombre, au portefeuille souvent plus plat qu’une limande ?


C’est le défi que depuis quatre ans a relevé l’association Les tablées de Vic qui, les 13 et 14 juillet organise son rassemblement dédié à la table, qui s’annonce prometteur.

Car l’affiche est alléchante. Le premier jour, place sera faite à Juan Arbelaez, chef du restaurant Yaya (c’était le Colombien de l’édition 2012 de Top Chef), à Paris. L’entourera une brigade composée de Cyril Garcia, Pierre Quatrefages et Arthur Lahmy, de Montpellier, Thomas Vonderscher, de Toulouse, Simon Carlier également de Toulouse, Romain Caillaud, Ciro Cristiano, Vicenzo Pezzela, Filippo La Gattuta, tous de Paris et Julien Guilbert (Les Papilles insolites) et Nicolas Lormeau (Lou Esberit), de Pau.

Le lendemain, c’est Noémie Honiat, la finaliste de l’émission Top Chef en 2012 et 2014 qui prendra le relai. Elle sera entourée d’Alexis Saint-Martin (de Saint-Savin), d’Alban Cachat-Rosset et Philippe Abirached, Yoann Travostino (de Toulouse), d’Anthony Orjollet (de Bidart, chef d’Eléments, élu meilleure table du guide du Fooding 2018), Stéphane Balluet (Perpignan), Quentin Bourdy (Villefranche-de-Rouergue) et d’Aldwin Beets, de Paris.

 


N’oublions pas l’espace Bodega, composé de 4 bars où vous pourrez découvrir les vins du Château Montus et Château Bouscassé, Lacrima Vini, ainsi que les bières du Pépère et du Tennis Club Vicquois. Un concours d’œnologie sera même organisé avec Gabrielle Vizzavona (chroniqueuse œnologique au Figaro), afin de vous présenter les vins présentés, durant la soirée lors de deux master class.

À l’énoncé, on se rend compte que Vic mise sur de jeunes talents, souvent révélés par le petit écran, que les 1.500 festivaliers attendus auront à cœur de connaître, et plus encore, envie de déguster la cuisine. Cela se déroulera les deux soirs, à partir de 19h (à 5h du mat le 13, jusqu’à 3h30 le 14), à la Halle du marché. Le billet adulte, d’un coût de 25 euros, comprendra l’entrée à la bodega, l’entrée dans la Halle, la participation aux concerts ainsi que 8 portions alimentation hors boissons et activités.

Voilà qui est original, et effectivement populaire… et gastronomique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *