INDEX

Surf - Jérémy Florès roi d’Hossegor

Le 13 Oct. 2019

Le Français a remporté le Quiksilver Pro, 9e manche du circuit mondial. Une première qui pourrait envoyer un signal majeur pour décrocher l’organisation des JO 2024…

Rubriques :

Devant une foule dense et sous un soleil de plomb, le Réunionnais a largement dominé le Brésilien Italo Ferreira (5e mondial), enchainant de superbes tubes. C’est la première fois qu’un Français décroche ce titre.


Vainqueur sur les vagues mythiques d’Hawaii (2010 et 2016) et de Tahiti pro (2015), il rêvait d’un exploit dans les Landes. C’est fait et de manière magistrale dans des conditions exceptionnelles.

Une belle revanche pour ce champion, car il n’avait jamais réussi jusque-là à briller sur le spot spectaculaire de La Gravière, jouant de malchance. Ce succès, qui a impressionné tous les observateurs, lui permet de passer de la 14e à la 9e place au classement mondial.

Au cours de ce Quiksilver Pro, le Toulousain, Landais d’adoption, Marc Lacomare, a une nouvelle fois surpris avec quelques superbes exploits comme sa victoire face au Brésilien Filipe Toledo (N°2 mondial) en 8e de finale. Le Tahitien Michel Bourez (13e mondial), le Landais Joan Duru (24e), le Réunionnais Jorgann Couzinet (invité) et le jeune Néo-Calédonien Marco Mignot (invité) se sont aussi montrés à leur avantage.


Chez les femmes, c’est la N°1 mondiale, Carissa Moore, qui s’est adjugé le Roxy Pro. La Française Johanne Defay (9e mondiale) s’est inclinée en demi-finale face à Caroline Marks (5e mondiale), après avoir dominé Sally Fitzgibbons (3e mondiale) en quarts.

Quant à la jeune Vahine Fierro, elle a atteint les 8e de finale tombant face la redoutable Américaine Courtney Conlogue. Au premier tour, elle avait devancé la future vainqueur et triple championne du monde, Carissa Moore, au terme d’une belle série.

 


Cette victoire tricolore dans le Quiksilver Pro est une très bonne nouvelle pour la candidature d’Hossegor pour l’organisation des compétitions de surf des Jeux Olympiques de Paris 2024. D’autant que le déroulement de cette manche mondiale a été parfait.

On rappelle que la cité balnéaire landaise est en concurrence avec la voisine Biarritz, Lacanau soutenu par la métropole bordelaise, Tahiti et les vagues mythiques de Teahupoo, et La Torche en Bretagne.

Le verdict devrait tomber au printemps prochain, à la veille des JO de Tokyo qui accueilleront les premières épreuves de surf de l’histoire olympique. Tony Estanguet et son équipe vont, d’ici là, éplucher les candidatures et particulièrement les volets économique et écologique.

Pour voir les vidéos du Quiksilver Pro et du Roxy Pro, rendez-vous sur worldsurfleague.com

Photos : World Surf League

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *