INDEX

Ovalie – Courte escale en Top 14

Le 01 Déc. 2019

Bayonne tombe logiquement à Toulouse, mais perd trois joueurs majeurs – Pau s’incline devant Toulon sur son terrain, transformé en bourbier, et sort du top 6 – La Pro D2 est en mode pause…

Rubriques :

Ce dimanche, l’Aviron Bayonnais a été très lourdement pénalisé avec 2 cartons rouges et la blessure de son capitaine. Samedi, mauvaise soirée pour la Section Paloise qui a encaissé sa deuxième défaite à domicile contre une grosse écurie. Elle se retrouve à la 9e place au classement. 


Toulouse-Bayonne (45-10) : une défaite qui coûte très cher

Si la défaite de l’Aviron Bayonnais chez le champion de France était prévisible, au-delà du score l’addition est bien lourde. En effet, il perd 3 joueurs majeurs pour plusieurs semaines : Antoine Battut est sorti en raison d’une blessure au biceps (32e) ; Latu Luamanu (34e) et Filimo Taofifenua (64e) ont été expulsés pour des gestes dangereux. A cela, il faut rajouter les sorties de Guillaume Ducat (commotion, 12e) et d’Ugo Boniface (cheville, 60e).

Reste à connaître la gravité de la blessure du capitaine et les sanctions qui seront infligées aux joueurs expulsés. Des absences qu’il va falloir gérer au mieux pour ne rien lâcher dans les prochaines semaines.


Ces cinq sorties ont, bien entendu, fait basculer le match. C’était beaucoup trop pour de vaillants Bayonnais qui ont cependant réussi à marquer un bel essai par Aymeric Luc (51e). Malgré les 6 essais encaissés, les hommes de Yannick Bru se sont battus courageusement, sans jamais baisser les bras, dans un stade archi plein et devant les caméras de Canal+.

Avec cette défaite, l’Aviron se retrouve à la 10e place au classement. La suite du Top 14 sera coriace puisque après la réception de Brive (21 décembre), il faudra aller chez les deux premiers : à Lyon (28 décembre) et à Bordeaux (4 janvier). Avant, l’Aviron aura une double confrontation avec les Scarlets : à Jean-Dauger (7 décembre à 21h), puis au Pays de Galles (14 décembre).

L’Aviron a donc 3 semaines pour se remettre en ordre de bataille pour la réception des rugueux corréziens et retrouver le chemin de la victoire dans ce championnat hyper tendu.


Pau-Toulon (9-19) : soirée pénible dans la boue

La maîtrise des Varois a étouffé toutes les velléités de la Section Paloise sous une pluie incessante et sur un terrain en bien mauvais état. Cette deuxième défaite à domicile fait mal dans un championnat qui s’annonce redoutablement serré : avec cette défaite, Pau perd d’un coup 6 places au classement.

Le Top 14 prend une nouvelle tournure avec le retour d’une armada d’internationaux et certains clubs vont hisser sensiblement leur niveau. Ainsi, Pau compte sur les arrivées des All-Black Ben Smith et Luke Whitelock ; tandis que Toulon fera entrer en jeu le Sud-Africain Eben Etzebeth, le Néo-Zélandais Nehe Milner-Skudder et l’Argentin Ramiro Muyano.


Les Béarnais doivent profiter d’une nouvelle parenthèse européenne pour repasser la marche avant. Les semaines qui viennent ne seront pas de tout repos avec deux confrontations face aux Cardiff Blues en Challenge européen : au Pays de Galles (7 décembre) puis au Hameau (13 décembre à 20h) ; avant de reprendre la Top 14 au Stade Français (21 décembre). Pau recevra ensuite deux grosses écuries : Bordeaux (28 décembre) et La Rochelle (4 janvier).

Ce samedi, les choses avaient plutôt bien commencé avec deux pénalités converties par Antoine Hastoy dans le premier quart d’heure. Mais la puissance et l’expérience de Toulon, ainsi que l’intelligence de jeu du Landais Baptiste Serin, ont lourdement pesé. Résultat : 3 pénalités de Belleau et un essai de Sergio Parisse, transformé. Avec 10 points d’avance à la pause (16-6), les Varois avaient fait le plus difficile.


D’autant plus que les hommes du Basque Charles Ollivon avaient pris l’ascendant au niveau de la conquête. Et chaque fois que Pau se montrait menaçant, Toulon volait une touche ou poussait la mêlée béarnaise à la faute. Dommage !

Mauvaise nouvelle, le Fidjien Lekima Tagitagivalu, blessé à la cheville pourrait bien être absent plusieurs semaines.

On a appris, à l’occasion de cette soirée, que Mourad Boudjellal avait confirmé son intention de transmettre la propriété du club à l’homme d’affaires Bernard Lemaître (80 ans), déjà actionnaire référence à hauteur de 44% du capital. Cependant, Mourad Boudjellal devrait garder la présidence du RC Toulon.


10ème journée de Top 14

Pau-Toulon (9-19), Racing-Bordeaux (30-34), La Rochelle-Castres (22-13), Clermont-Agen (30-13), Montpellier-Lyon (33-8), Brive-Stade Français (126-21), Toulouse-Bayonne (45-10).

 


Classement du Top 14

  • Qualification directe pour les demi-finales : Lyon (35), Bordeaux (34)
  • Qualification pour les barrages : Montpellier (24), Toulouse (24), Clermont (24), Toulon (24)
  • Milieu de tableau : La Rochelle (22), Brive (22), Pau (21), Bayonne (21), Racing (19), Castres (18)
  • Barrage de relégation : Agen (16)
  • Relégation : Stade Français (10)

11ème journée de Top 14

Samedi 21 décembre : Castres-Lyon (15h30, Canal+) ; Bayonne-Brive, Racing-Montpellier (15h35, Rugby+) ; Agen-Toulouse (17h45, Canal+)

Dimanche 22 décembre : Stade Français-Pau (12h30, Canal+ Sport) ; Bordeaux-La Rochelle (16h50, Canal+) ; Toulon-Clermont (21h, Canal+).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *