INDEX

Sokoa un leader pas comme les autres

Le 10 Juil. 2018

Numéro 1 français du siège de bureau, la société basque soutient les énergies renouvelables, en offrant 50.000 euros à I-ENER, d’Anglet…

Un petit quizz, si cela ne vous dérange pas : quel est le point commun entre les marques Eurosit, Genexco, Sellex et Sorec ? On vous laisse trente secondes pour répondre, parce qu’effectivement, elles sont moins connues que Danone, Bifidus ou Royco.


Top, le temps s’est écoulé, bravo : il s’agit effectivement des enseignes de Sokoa, le leader national du siège de bureau. L’occasion d’un coup de chapeau. Vous êtes assis ? On y va !

Histoire de situer les choses, commençons par les chiffres : un chiffre d’affaires de 45,7 millions d’euros (+9 %), 267 collaborateurs, 1.000 actionnaires (dont les salariés), six sites de production et 600.000 produits vendus, à la cadence de 2.000 sièges produits quotidiennement. Et des prises de participation dans plus de 280 entreprises, ce qui a contribué à la création ou au maintien de plus de 3.800 emplois au Pays basque.

 


Côté designers, les meilleurs sont là : Martin Ballendat, Ilô Créatif, Jeremiah Ferrarese, Juan Ignacio Lejarza, Iratzoki Lizaso ou Paolo Scagnellato.

Quoique Sokoa intervient là où on ne l’attend pas : en soutenant le développement des énergies durables, sous la forme d’un chèque de 50.000 euros remis à l’entreprise I-ENER, d’Anglet, qui entend relocaliser la production de chaleur et d’électricité à l’échelle du territoire basque, en créant des projets de production d’énergies renouvelables, y compris financièrement.

Elle est ainsi intervenue sur une dizaine de réalisations, comme à Bidarray au Centre technique municipal, à l’église et à la crèche d’Ostabat, à l’école d’Arrauntz d’Ustaritz, ainsi qu’à son mur à gauche. Avec ce geste, Sokoa effectue un placement conciliant plus-value environnementale, plus-value sociale et accessoirement plus-value financière.

 


Revenons à Sokoa, pour qui un tel volontarisme a porté ses fruits. Non seulement le chiffre d’affaire est en hausse constante, mais de nouveaux marchés ont été explorés et de nouveaux clients signés, telle la Station F, l’incubateur lancé par Xavier Niel. Ou les équipements du nouveau Palais de Justice de Paris et de l’aéroport d’Eindhoven, en Hollande. Faisant plus que jamais de Sokoa le maître chaisier français.

Pas tout à fait dans un fauteuil, mais avec beaucoup de talent, et de volonté !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *