INDEX

À Géronce, tout est prêt pour le Carnaval

Le 09 Fév. 2018

On est prié de se préparer pour le chaleureux événement, avec au programme Les Swings et la Grande Cavalcade. Un vrai bain de bonne humeur

Petite colle : à quelle époque est né le Carnaval de Géronce ? Dans les années 30, 60, 80 ? Tout faux : il remonte en fait au Moyen-Age et se présentait alors sous la forme d‘une cavalcade, composée d’une foule déguisée et d’un unique char, dénommé « San Pançar ».


Ce n’est que dans les années 50 qu’il a pris son ampleur (vive l’ampleur !) avec chaque quartier du village s’affrontant dans la confection de chars fleuris. Depuis, l’effervescence a gagné Orin, Saint-Gouin, Geüs, Aren et Préchacq. Et un personnage est apparu : Baptiste père de tous, Batistou païdetouts.

À vos masques, prêts ? Vibrez ! Durant deux week-ends (les 9, 10, 11 et 16 et 17 février), on aura droit à une cavalcade endiablée. Et le vendredi 9 (21h sous le chapiteau chauffé), Les Swing, avec leurs danseurs, danseuses, chanteurs, chanteuses et magiciens viendront s’emparer de la scène, pour un spectacle cabaret. Suivra une animation bodega avec DJ Laurent.


Samedi 10, place à partir de 22h au Bal des carnavaliers (avis aux moins de 16 ans, désolé, ils ne pourront y accéder).

Dimanche 11, on ne manquera pour rien au monde la Cavalcade, à laquelle on est prié de venir déguisé, qui présentera cette année quinze chars et numéros, sous les sons de la banda Los Palaciaos. Départ d’Orin à 14h et passages jusqu’à Géronce, via Saint-Gouin et Geüs. La soirée s’achevant avec le Bal de Sa majesté Batistou, avec Tic & Tac, du podium Yaka Danse.

 


Une semaine plus tard, le vendredi 16 verra l’incontournable Soirée masquée, animée par DJ Amaury et pour terminer en beauté, le samedi 17 ce sera la Nuit des Rescapés, pour laquelle on est prié d’arborer son plus beau nœud papillon. Quand on aura précisé que les deux samedis, des navettes seront mises en circulation au départ d’Oloron et de Navarrenx, vous saurez (à peu près) tout pour passer deux week-ends de fêtes, de libations et de joie.

Vive Batistou païdetouts !

Informations sur le site du festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *