INDEX

562 postes offerts sur tous les métiers

Le 09 Oct. 2018

Pôle Emploi, avec la collaboration du Biarritz Olympique, a innové en organisant un forum de l’emploi intérim côte basque. Un vrai succès…

Plus de 600 personnes ont participé à cette matinée permettant de proposer des emplois dans les métiers en tension des secteurs du BTP, de l’industrie et du transport, notamment.


La grande salle de réception du BOPB à Aguiléra était particulièrement bouillonnante. Le succès de ce forum devrait en appeler d’autres. Il était organisé par Pôle Emploi Boucau, qui gère toutes les entreprises de travail temporaire (ETT) du bassin, et par Pôle Emploi Saint-Jean-de-Luz avec le soutien des équipes des sites de Biarritz et de Bayonne.

La satisfaction, exprimée par les participants et par les 30 entreprises présentes, est un encouragement pour pérennise cette initiative. D’autant plus que de nombreuses missions ont été décrochées pour le lendemain.


« Nous tenons à remercier toutes les personnes qui se sont engagées pour la tenue de cette manifestation et tout particulièrement notre partenaire, le Biarritz Olympique Pays Basque pour son implication en faveur de l’emploi » a ajouté Gil Pasqualini, directeur adjoint
de l’agence de Boucau.

 


L’intérim en bref…

Fin juillet 2018, le nombre d’intérimaires en Nouvelle-Aquitaine s’établissait à 68.000. L’emploi intérimaire a augmenté de 5,9% sur un an. Cette tendance est positive dans les 3 principaux secteurs d’activités : le tertiaire (+4,8%), l’industrie (+4,9%) et la construction (+7,9%).

Les intérimaires restent une population relativement jeune, puisqu’ils sont près de 4 sur 10 à être âgés de moins de 30 ans. A noter que la part des intérimaires de plus de 40 ans est plus élevée dans la région (35,1%) qu’au niveau du pays (30,9%).


Près de 81% des intérimaires sont des ouvriers, avec une majorité de qualifiés (45,2%) par rapport aux non qualifiés (35,3%). Dans la région, le poids des cadres et professions intermédiaires dans l’intérim reste structurellement plus faible qu’au plan national (7,7% contre 9,3%).

Un commentaire au sujet de cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *