INDEX

Les ambitions des Vignerons du Madiran

Le 24 Fév. 2020

Pour renforcer leur production qui s’étend sur 840 hectares au cœur de l’appellation, ils visent une montée en gamme autour de la Haute valeur environnementale et du bio…

A l’occasion de son assemblée annuelle au château de Crouseilles, la SCA Vignerons du Madiran a dressé le bilan de 2019, et surtout annoncé son plan d’action pour 2020.


Les principaux axes de discussion étaient orientés vers l’environnement, problématique plus que nécessaire de nos jours, le tourisme, source de revenus indispensable, et les investissements dans le vignoble.


Si la production a enregistré des baisses conjoncturelles en volume (plus de 2500 hl manquaient en 2018), la SCA Vignerons du Madiran a enregistré une augmentation du nombre de surfaces en production, avec plus de 840 hectares de vignes. Ce qui est plutôt bon signe.

Autre point positif, 77% de ces vignes correspondent aux normes permettant d’apposer l’appellation « Madiran » sur les bouteilles.


C’est bien évidemment tourné vers l’avenir que la SCA Vignerons du Madiran s’est présenté à cette assemblée. Ainsi, un plan a été annoncé sur trois ans, qui permettra notamment d’aller vers une viticulture labellisée à Haute valeur environnementale (HVE) et bio. A l’heure actuelle, 15 exploitations rentrent dans ces critères, et une quarantaine se sont inscrits dans la démarche.


Parallèlement, la SCA Vignerons du Madiran pense à son image. Forcément, le visuel, c’est ce que l’on voit en premier, et qui capte l’attention des consommateurs. Des travaux sont déjà en cours sur la porte d’entrée du château et sur la façade de la cave. Il est aussi prévu un réaménagement de la boutique et au niveau du parcours « les 7 folies autour du château ».

L’idée étant bien évidemment de continuer à monter en gamme et d’entreprendre un relookage pour coller parfaitement à l’image qui veut être projetée.


Enfin, l’assemblée s’est penchée sur le volet économique. Avec un chiffre d’affaire 2019 en baisse par rapport à celui de 2018, l’objectif cette année est de rééquilibrer les comptes. Déjà, le château voit sa cave gagner 2% en volume, tandis que le chiffre d’affaires est en progression. Une preuve du potentiel.

Mais ce n’est pas la seule, puisque par exemple, l’exploitation de Plaimont a enregistré une belle année 2019, avec des ventes en hausse à l’export, en grande surface et dans les boutiques de l’union. De quoi être optimiste.


Informations sur le site internet crouseilles.com


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *