Abonnez-vous
Publié le

Bassin Adour Garonne

Situation exceptionnelle avec des réserves remplies à 94%
PL ADOUR GARONNE 2
  • Ce n’est pas un scoop. L'hiver 2013-2014 a été particulièrement humide sur le bassin Adour-Garonne, en particulier sur le sud-ouest du bassin et sur la chaîne pyrénéenne. Les cumuls de pluies sont supérieurs de 50% aux normales saisonnières. Pour la seconde année consécutive, nous avons « bénéficié » de pluies excédentaires pendant la période hivernale, pour le plus grand bien de l'hydrologie des cours d'eau.

    Pour ce qui est de l'enneigement, c’est pas mal aussi. Sans  atteindre le record de la dernière saison, le massif se situe au-dessus du niveau moyen des 50 dernières années, et les hauteurs de neige restent importantes sur les Hautes-Pyrénées.

    Bonne nouvelle pour l’état de nos réserves peu sollicitées au cours de l'étiage 2013. La forte pluviométrie hivernale a ainsi favorisé un stockage précoce, dés le mois de novembre sur certains secteurs. Si bien que le taux de remplissage global était de 94% fin février.

    PL ADOUR GARONNE 1Si ces conditions sont particulièrement favorables sur l'ensemble du bassin pour  l'hydrologie des cours d'eau, les conditions climatiques du printemps (précipitations, températures excessives ou déficitaires) peuvent encore faire évoluer notablement la situation avant l'entame de la période d'étiage 2014.

    À lire aussi