INDEX

Lacaze aux Sottises ouvre sa fête

Le 19 Juil. 2019

A Salies de Béarn, les arts de la rue font l’événement. Venez vous faire surprendre par de la poésie, du burlesque, de la technique, du sens, de l’extra-ordinaire…

Rubriques :

Lacaze aux Sottises organise chaque année ce temps fort de sa programmation annuelle. Coup d’envoi ce 15 juillet avec « Les Préambules ». Le festival se déroule jusqu’au 21 juillet.


Créé en 2009 par Fanny Griffon et Thierry Renaud, ce Festival des arts de la rue à pour objectif d’amener la culture en milieu rural pour tous. « Il y en a pour tous les goût et les âges ».

Le festival Fête des sottises ! agit pour l’environnement avec une consommation locale et responsable, notamment à travers une P’tite resto et un Bistrot respectueux de l’environnement, des légumes de saison, des producteurs locaux, des verres recyclables, de vrais couverts, des toilettes sèches, le tri sélectif, et une communication labellisée imprim’vert.


Les Préambules en apéritif…

« Avec les préambules, nous allons au plus près de notre public », explique Fanny Griffon. « Afin de toucher un plus vaste territoire et de proposer des spectacles au plus près de la population, nous organisons chaque année une tournée avec une compagnie en amont du festival. Cette année, nous investirons Sorde l’Abbaye, Dognen, Oraàs, Puyoô, avec la Compagnie Circolabile (Italie) qui nous propose une trilogie de spectacles – Clic le bruit de l’âme, Two seconds et Ô comme cacahuète. Cette compagnie est parfaite pour le monde rural.

C’était le 15 juillet à Sorde-L’abbaye, Ô comme cacahuète ; le 16 juillet à Dogne, Click, le bruit de l’âme ; le 17 juillet à Oraàs, Two seconds; et le 18 juillet à Puyoô, Ô comme cacahuète.


Un programme varié…

Une programmation artistique variée adaptée à tous les publics, rassemblant 17 compagnies professionnelles, soit 42 représentations. « Cette édition est spéciale car nous avons réussi à programmer des artistes que nous voulions faire venir depuis très longtemps, mais qui n’avaient pas pu participer au festival à cause d’un problème de planning », révèle Fanny Griffon.

Des compagnies de la France entière se rassemblent pour l’occasion, « nous avons également une compagnie italienne et une autre suisse ».

 

 

 


Cie Mmm – Photo N.Granger Pacaud

C’était vendredi 19 juillet

  • 19h30 – Romano Dandies, musique tzigane (90 mn), au Jardin Public
  • 21h – Cie du fil à retordre, T’emmêle pas, cirque (55 min) au Jardin Public
  • 21h – Cie Mmm, La famille vient en mangeant, seul en scène (75 mn) au Parc du Casino
  • 22h30 – Cie Microsillon, Urban et Orbitch, Clown beat box (65 mn), Terrasse de la Rotonde
  • 22h30 – Cie Vendaval, Soif, danse théâtre (45 mn) au parking de l’école de musique
  • Fin de soirée – DJ Stambul, Dj set world electro (120 mn) au Jardin Public

Cie Vendaval – Photo JM Coubart

Samedi 20 juillet

  • 11h – Les Circasserie des Francas, restitution de l’atelier cirque (30 min) au Jardin public
  • 12h30 – La Chorale au pluriel, Les chorales s’en mèlent ! (30 mn) au Jardin public
  • 15h-17h – Les Jeux + Initiation aux arts du cirque, jeux en bois et jeux de société, au Jardin Public
  • 18h – Cie du fil à retordre, T’emmêle pas, cirque (55 mn) au Jardin Public
  • 18h – Cie Mmm, La famille vient en mangeant, seul en scène (75 mn) au Parc du Casino
  • 19h30 – Les Romano Dandies, musique tzigane (90 mn) au Jardin Public
  • 21h – Les Batteurs de pavés, Germinal, théâtre de rue (45 mn), place du Bayaà
  • 21h – Cie Monde à part, Folies ordinaires, théâtre (85 mn), Théâtre du Rooy
  • 22h30 – Cie Microsillon, Urban et Orbitch, Clown beat box (65 mn), Terrasse de la Rotonde
  • 22h30 – Cie Vendaval, Soif , danse théâtre (45 mn), parking del’école de musique
  • Fin de soirée – Fanfare de l’Ours (120 mn) au Jardin Public

Cie Microsillon – Photo Pascal Ploix

Dimanche 21 juillet

  • 11h – Caus’rue, rencontres professionnelles organisées par la Fédération régionale des arts de la rue causerie et débat, au Jardin Public
  • 12h30 – Dans ton crew le Uku ! (30 mn) au Jardin Public
  • 15h-17h – Les Jeux + initiation aux arts du cirque, jeux en bois et jeux de société + Les coiffures, au Jardin Public
  • 18h – Les Batteurs de pavés, Germinal, théâtre de rue (45 mn), place du Bayaà
  • 18h – Cie Monde à part, Folies ordinaires, théâtre (85 mn) au Théâtre du Rooy
  • 19h30 – Les Romano Dandies, musique tzigane (90 mn) au Jardin Public
  • 21h – Le lido, Centre des arts du cirque de Toulouse, Les EP du Lido, cirque (90 mn) au Jardin Public
  • 22h30 – Les Poupées gonflées, chansons pétillantes à voix frétillantes (80 mn) au Jardin Public

Caus’Rue…

Organisée par la Fédération des arts de la rue, Grand’rue, et en partenariat avec le CNAR sur le pont, cette Caus’Rue propose une causerie-débat dans l’espace public sur une thématique donnée, une conférence courte (de 20 à 30 min), animée par un intervenant qualifié sur un thème choisi.

Tel un spectacle, la Caus’rue est pensée comme un moment qui se met en scène, et se doit d’être participatif, vivant et convivial. La Fête des Sottises ! accueille ainsi trois rencontres avec des professionnels sur les thèmes spectacles vivants et ruralité, un retour d’expérience sur les arts de la rue ainsi qu’une réflexion sur le divertissement et la qualité des spectacles.


Le Off…

« Notre programmation off sert en quelques sortes de tremplin aux compagnies, elle nous permet de découvrir de nouveaux talents », note Fanny Griffon. « De plus, certaines d’entre-elles viennent pour roder leur spectacles et voir ce qui marche bien et les faux pas ».

« À l’occasion du festival, des compagnies souhaitent présenter de manière autonome leurs spectacles. Après une sélection réalisée en commission bénévole, nous organisons une scène Off les samedi et dimanche. Pour cette 11e édition, quatre compagnies ont été sélectionnées pour présenter de manière autonome leur spectacle. Après une sélection réalisée en commission bénévole, nous organisons une scène Off les samedi et dimanche. Quatre compagnies choisies sur environ une cinquantaine de candidatures. N’hésitez pas à saluer leur travail en glissant pièces et billets dans leurs chapeaux pour financer leur venue ! »


Appels aux bénévoles…

Pendant une semaine, des compagnies de théâtre, de danse, de cirque et d’autres arts de rue se réunissent pour émerveiller tous les visiteurs. « Pour la 10e édition du festival, l’an passé, nous étions épaulés par 120 bénévoles. Cette année, nous espérons l’arrivée d’une trentaine de personne en plus », indique Stéphanie Malguid, chargée de la production dans l’association.

Avec près de 18.000 spectateurs l’an passé, les membres de l’association ont besoin de bras, mains et jambes pour cette nouvelle édition de la Fête des Sottises !. « Les tâches sont très diverses : par exemple, nous avons besoin de bénévoles pour assurer l’accueil des compagnies, des visiteurs et des bénévoles eux-mêmes, pour s’occuper du bar, de l’espace restauration, du point information ou encore de l’entretien ».

Vous avez envie de prendre part au festival des Sottises ? Alors inscrivez-vous dès maintenant !

Informations sur le site internet – cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *