INDEX

Coup de tonnerre – Le FC Auch dépose son bilan

Le 04 Avr. 2017

Une grande page du rugby français se tourne avec cette décision qui va plonger le club dans les abimes des divisions amateurs

Rubriques :

On savait le FC Auch en difficulté avec notamment la défection surprise du sponsor majeur en cours de saison. On espérait ce club historique sauvé par la magnifique mobilisation de tous ses fans. Hélas, les dirigeants ont du jeter l’éponge.


C’est le club qui a officialisé la nouvelle en mettant en ligne sur son site le communiqué suivant, signé par Clément Langlois, président de la SASP FC Auch Gers : « Pour les raisons financières déjà évoquées, le Conseil de Surveillance de la SASP a demandé au Directoire de déposer le bilan du secteur professionnel. Cette décision a été très difficile à prendre, mais c’est la seule qui peut permettre de pérenniser le FC Auch Gers ».


Cette décision va envoyer le FC Auch dans les divisions les plus lointaines du rugby amateur et il sera bien difficile de retrouver déjà la Fédérale 1 Elite dans laquelle le club évoluait cette saison, et quasiment impossible de remonter au niveau professionnel, en Pro D2.

On en saura plus dans les prochains jours, mais cette nouvelle a fait l’effet d’une bombe. D’autant plus que la dernière mobilisation avait montré l’importance des soutiens dont pouvait bénéficier le club dans tout le rugby français, notamment avec le formidable réseau de joueurs de premier plan formés au FC Auch.


Le club de la capitale gersoise est une véritable institution dans le monde de l’ovalie avec un long parcours dans l’élite, un titre européen (2005) et deux titres de champion de France en Pro D2 (2004 et 2007).

En début d’année, de très nombreux supporters s’étaient donc mobilisés via les réseaux sociaux pour apporter des dons et renflouer les caisses de leur club de cœur. Plusieurs joueurs professionnels, formés à Auch, s’étaient manifestés. Comme l’ailier de La Rochelle Gabriel Lacroix qui avait affiché le hashtag #SAUVONSLEFCAG devant les caméras de Canal+, lors de la présentation du match contre Grenoble.


Une journée festive avait rencontré un grand succès, le samedi 14 janvier dernier, avec une vente aux enchères de maillots dédicacés par des stars du Top 14, comme Thierry Dusautoir et Dan Carter, le champion du monde All-Black.

Mais les fonds ainsi rassemblés n’ont pas suffi à sortir ce club centenaire d’une situation financière très compliquée.


Ces jours-ci, plusieurs départs avaient été actés. Comme celui de Julien Sarraute, entraîneur des lignes arrières et directeur du Centre de formation, qui rejoint Colomiers. Ou comme le jeune espoir, le pilier Nicolas Corato (19 ans), recruté par la Section Paloise et qui retrouvera deux anciens joueurs du FCAG, Brandon Fajardo et Pierre Dupouy.

Photos : FC Auch

3 commentaires au sujet de cet article

  1. Voir un club comme Auch déposer le bilan, ne peut réjouir personne. Mes souvenirs landais de joueur des années 1968 me rappelle que lorsque il fallait aller jouer à Auch, on savait que ce n’était pas une visite à l’office de tourisme qui nous attendaient, c’était plus chaud…
    Aujourd’hui la gestion associative devient plus difficile, il faut que les dirigeants actuels (du rugby notamment) doivent se rendre compte que les aides et les subventions sont à la baisse et qu’il faut bâtir à regret des budgets en conséquence.
    Espérons que le le FC d’Auch renaisse de ses cendres, le rugby gersois en a besoin.

  2. La question du modèle économique d’un club de rugby se pose de plus en plus, il est clair que nos clubs doivent fonctionner avec de plus en plus de fonds privés, ce qui arrive à AUCH, n’est pas loin d’arriver au STADO TARBAIS, c’est dramatique!!
    Il est très urgent pour sauver notre Rugby des champs de trouver la parade qui pourrait-être une équipe de Province comme l’avait envisagé un ancien gersois “jacques FOUROUX”!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *