INDEX

Biarritz à l’heure des Mondiaux de surf

Le 22 Mai. 2017

Jusqu’au 28 mai, la cité balnéaire accueille 300.000 spectateurs autour de champions représentant 50 pays

Rubriques :

Ces Championnats du Monde de surf ISA 2017 représentent un événement majeur pour toute la région. D’autant plus que si Paris obtient l’organisation des JO en 2024, Biarritz serait en première ligne pour décrocher les épreuves olympiques.


Pour le maire de Biarritz, Michel Veunac, « cet évènement est la consécration de 60 ans de surf dans la ville », et la municipalité a décidé de « mettre le paquet » pour que ce soit une grande réussite.

A noter l’importance des installations prévues sur le site de la Grande Plage, mais aussi la qualité des nombreuses animations qui entoureront les Mondiaux. Par exemple, autour du Surfing Village sur le parvis sud, lieu d’exposition des 60 ans du surf à Biarritz ; avec aussi le Club Surfing France dans le salon des ambassadeurs du Casino ; et avec la parade des nations, ce samedi 20 mai, qui sera un des moments très forts de ces Mondiaux. »


Une infrastructure de 135 m de long sur 4 mètres de haut est installée sur la promenade de la Grande Plage afin d’isoler et sécuriser les délégations du monde entier, dont notamment l’Afghanistan, la Turquie, la Russie, la Chine, Israël, les Etats-Unis …

C’est le sextuple champion du monde, l’Américain Tom Curren qui est le parrain de ces Mondiaux. Il sera présent à Biarritz durant toute la durée de l’évènement. Quant à l’équipe de France, elle sera composée de Jérémy Florès, Joan Duru, Johanne Defay, Pauline Ado et Justine Dupont. Les Bleus du surf courent depuis longtemps après le titre mondial. Ils ont une bonne occasion d’aller le chercher.


Un partenariat est prévu avec France Télévisions. Plus de 15 heures de retransmissions ont d’ores et déjà été actées sur France O et France 4 et un direct est à l’étude pour la dernière journée pendant l’antenne de Roland-Garros.

Créée en 1964 à Biarritz, la Fédération Française de Surf a son siège à Hossegor. Elle regroupe 80.000 licenciés (18.000 licences fédérales et 62.000 licences loisir), répartis dans les quelque 200 clubs de métropole et d’outre-mer.

Informations sur le site des Mondiaux


 

Au programme…

Samedi 20 mai, cérémonie d’ouverture, avec la parade des nations qui partira à 11h de la Grande Plage. Les délégations défileront derrière les danseurs d’Ezpata Dantza de la compagnie Maritzuli ; à 12h, céramonie du partage des sables

Jeudi 25 mai après-midi, course avec l’équipe de France de stand up paddle


Jeudi 25 mai, 2 films en avant-première au théâtre du Casino : « Jérémy Florès, danser
dans les vagues » en sa présence et celle du réalisateur, Antoine Laguerre (20h) ; « Biarritz surf gang » avec les réalisateurs Pierre Denoyel et Nathan Curren (21h).

Samedi 27 mai, film au Royal, « Distance Between Dreams » sur les surfeurs de gros Lan Walsh, Shane Dorian et Greg Long (21h).

Samedi 27 mai, de 14h à 19h, création d’une fresque participative sur le thème « Vagues sans frontières, sur la promenade de la Grande Plage.

Un commentaire au sujet de cet article

  1. Depuis 1964 Biarritz respire le surf et la mer de ces pratiques de glisse insolites et qui plaisent aux générations juvéniles et aux moins jeunes.

    Feu et oublié la natation primitive des baignades classiques qui semblent ringardes désormais.

    La glisse habite le front de mer, les boutiques, les acteurs d’un loisir devenu un métier à part entière, où s’ajoutent le culte d’un art de vivre écologique, comprenez en communion avec l’immensité marine au delà de Biarritz.

    On viendra par milliers à Biarritz jusqu’à la fin de mai 2017 pour gouter le plaisir de la compétition des uns, le spectacle des exercices et de la danse sur l’eau pour d’autres, et ce sens commun de n’avoir manqué cette opportunité car pour beaucoup s’impose le devoir d’y participer de fait et de pouvoir rappeler aux générations suivantes, oui nous y fûmes !

    Biarritz, anglet et les autres villes côtières du 64 et du 40 jouissent pleinement de cet environnement exceptionnel séduisant et attractif toute l’année.

    On aime la mer, on s’y passionne, on la désire, et on en rêve de si loin que le nombre des adeptes du sport surf dépasse le cadre technique de ses règles pour partager une jubilation indicible feu sacré de toute passion de la vie.

    Mode et art de vivre surf, alimentation dérivée de la pratique, spectacles inspirés et artistiques de la danse avec les esprits de la nature, du fond des océans et de l’inconnu appartiennent à cet univers à la jules verne qui faisait rêver les enfants et qui durent inspirer tant de plaisirs fous dérivés de la mer comme telle !

    Ne souriez plus, il y eut la génération baignade, il y eut encore la génération piscine, il y a désormais le retour aux assises classiques des fondamentaux, la mer et ses abysses.

    De la genèse du monde, du mystère de ses origines, nous est venue la mer et son cortège de sujets encapuchonnés, glissant sur les surfaces de la houle.

    Appartenant à notre environnement quotidien les passionnés de la mer ne cessent d’y souscrire sans retenue, car sans elle pour ces praticiens contemporains il manquerait quelque chose de vital à leur vie, la respiration de l’univers !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *