Cofim
L’information en Béarn du 14/05/2019
Partenariat Presselib en partenariat avec
Partenariat Presselib

Mondial de rugby : 11 joueurs du bassin de l’Adour embarqués ?

Le sélectionneur gersois Jacques Brunel a dévoilé une liste de 65 présélectionnés pour préparer la Coupe du Monde au Japon. Avec un petit nouveau, Quentin Lespiaucq…

Tous n’embarquerons pas pour le pays du soleil levant, pour disputer le Mondial du 20 septembre au 2 novembre, mais tous doivent se tenir prêts, au cas où. La composition définitive du groupe sera communiquée le 18 juin, après la fin du championnat.


Photo : Section – R. Perchicot

On compte donc 11 joueurs originaires du bassin de l’Adour dans cette présélection, avec une belle surprise l’arrivée du talonneur de la Section Paloise, Quentin Lespiaucq.

  • 4 Bigourdans : Antoine Dupont et Cyril Baille (Lannemezan / Stade Toulousain), Nans Ducuing (Vallée d’Aure / Union Bègles-Bordeaux) et Wenceslas Lauret (Tarbes / Racing)
  • 3 Basques : Arthur Iturria (Bayonne / ASM Clermont), Charles Ollivon (Bayonne / RC Toulon) et Camille Lopez (Mauléon / ASM Clermont)
  • 2 Landais : Baptiste Serin (Parentis / Union Bègles-Bordeaux) et Quentin Lespiaucq (Mont-de-Marsan / Section Paloise)
  • 2 Gersois : Grégory Alldritt (Auch / Stade Rochelais) et Pierre Bourgarit (Gimont / Stade Rochelais)

La liste complète des 65

36 avants

Piliers : Uini Atonio, Cyril Baille, Demba Bamba, Eddy Ben Arous, Étienne Falgoux, Cedate Gomes Sa, Jefferson Poirot, Dany Priso, Emerick Setiano, Rabah Slimani.

Talonneurs : Pierre Bourgarit, Camille Chat, Guilhem Guirado, Mickaël Ivaldi, Quentin Lespiaucq, Peato Mauvaka, Christopher Tolofua.


2e lignes : Paul Gabrillagues, Félix Lambey, Bernard Le Roux, Yoann Maestri, Romain Taofifenua, Sébastien Vahaamahina, Florian Verhaeghe, Paul Willemse.

3e lignes : Grégory Alldritt, Mathieu Babillot, Yacouba Camara, François Cros, Kélian Galletier, Arthur Iturria, Anthony Jelonch, Wenceslas Lauret, Charles Ollivon, Louis Picamoles, Fabien Sanconnie.


29 arrières

Demis de mêlée : Sébastien Bézy, Baptiste Couilloud, Antoine Dupont, Maxime Machenaud, Morgan Parra, Baptiste Serin.

Demis d’ouverture : Anthony Belleau, Louis Carbonel, Matthieu Jalibert, Camille Lopez, Romain Ntamack.

Centres : Mathieu Bastareaud, Geoffrey Doumayrou, Gaël Fickou, Wesley Fofana, Sofiane Guitoune, Virimi Vakatawa,


Ailiers : Rémy Grosso, Yoann Huget, Noa Nakaitaci, Damian Penaud, Alivereti Raka, Arthur Retière, Teddy Thomas.

Arrières : Nans Ducuing, Brice Dulin, Maxime Médard, Geoffrey Palis, Thomas Ramos.

 


Jacques Brunel, confiant et déterminé…

« Créer une émulation et un enthousiasme qui peuvent nous amener à des résultats probants pendant la Coupe du monde ! », c’est le défi que veut relever le Gersois qui s’apprête à vivre sa 4ème Coupe du monde (3 avec la France, 1 avec l’Italie) et celle-ci « sera ma dernière, je ne veux donc pas la manquer ! ».

Alors pour ne pas rater son rendez-vous nippon, le manager du XV de France n’a pas hésité à faire bouger les choses et ainsi mettre toutes les chances de son côté. Ces changements sont matérialisés par deux arrivées au sein de son staff : Fabien Galthié et Thibault Giroud. Conscient que les derniers résultats du XV de France ont laissé transparaitre au sein du groupe un manque de confiance, Jacques Brunel a souhaité amener un regard neuf en « modifiant les choses et apporter un discours nouveau ».


Les 65 joueurs présélectionnés vont recevoir une fiche avec des renseignements à fournir. « Ils sauront donc que nous les suivons et qu’ils seront susceptibles d’aller au Japon. Ils connaîtront également les tenants et les aboutissants de la préparation estivale ».

Ceux qui n’auront pas rempli ce contrat moral avec l’encadrement ne pourront pas participer à la compétition. Jacques Brunel ne laissera donc aucune place au favoritisme, « qu’importe leur statut, je n’ai pas de gestion de carrière à faire ou d’amitié à vouloir continuer coûte que coûte ». Il souhaite simplement réaliser le meilleur parcours possible avec les joueurs les plus motivés possibles. « Si les objectifs ne sont pas remplis, ce sera rédhibitoire. Je les mets en garde, je veux un groupe de joueurs déterminés ».

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *