INDEX

Coup de cœur – Chibao, l’Enchanteur de Bigorre

Le 16 Juil. 2019

Les passions conjuguées de Sabrina Lepienne. L’histoire du cheval navarrin qui rêvait de faire de la scène sera présentée au Festival Equestria de Tarbes…

Rubriques :

Ce spectacle, spécialement conçu pour les 25 ans d’Equestria, du 23 au 28 juillet, est né de l’imagination fertile de la directrice artistique du Théâtre Caballicare.


Il aura fallu toute l’opiniâtreté d’une historienne et la passion d’une écuyère réunies en une seule et même personne, Sabrina Lepienne, pour que s’écrive l’histoire de « Chibao, l’Enchanteur de Bigorre ». Sa découverte du cheval dans un cirque à l’âge de 3 ans sera l’élément déclencheur d’un amour inconditionnel pour cet équidé auquel elle consacrera sa vie.


Quelques années plus tard, devenue historienne, elle pousse les portes du haras de Tarbes, à la recherche de renseignements sur la race anglo-arabe. « L’Anglo-arabe, du cheval d’armes au cheval de sport. Contribution à l’étude de la place et du rôle du cheval dans la société des conquêtes napoléoniennes à la seconde guerre mondiale » sera le thème de son mémoire de maîtrise.

Sa rencontre en 2004 avec Lucien Gruss, figure internationale du cirque actuel, l’entraîne alors vers l’univers inconnu de la scène. Cette spécialiste du comportement animal, formée à la compétition et l’enseignement équestre, y découvre la magie de la piste lors du festival Equestria, et part sillonner les routes aux côtés des artistes du cirque Gruss.


En 2008, elle créé sa propre troupe aux portes du Marais Poitevin, qui deviendra le Théâtre Caballicare dix ans plus tard, et se lance dans la mise en scène avec Le Cheval en Rouge en 2012, suivi de nombreux autres spectacles. Chacune de ses créations révèle la relation fusionnelle qu’elle entretient avec ses « complices à quatre pattes », et l’entière confiance qu’ils lui accordent en retour.


L’histoire de Chibao (qui s’écrit Chivau en gascon et signifie cheval), magnifique Anglo-arabe destiné à la cavalerie mais rêvant de devenir cheval de scène, va permettre à Sabina de conjuguer ses multiples passions, en retraçant de façon ludique l’évolution de la race tarbaise à travers la vie en Bigorre au XIXe siècle.

Le public découvrira sur la piste une vingtaine de chevaux, des artistes équestres, des cavaliers et des musiciens régionaux. Ce spectacle de 45 minutes s’adresse à tous les publics, et sera présenté du 23 au 28 juillet à 15 heures et 18 heures dans le manège Ratouin du Haras de Tarbes lors du festival Equestria.


« Chibao » y dévoilera toute la fougue et la superbe de sa race, doublées de la passion dévorante de Sabrina Lepienne.

Informations sur le site d’Equestria – cliquez ici

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *