Abonnez-vous
Publié le

« Lourdes, Coeur des Pyrénées » : une offre diversifiée

Culture, patrimoine, nature, sport et jeunesse doivent compléter l’attrait spirituel de la cité mariale et ouvrir ainsi de nouveaux horizons…
Lourdes 0
L’urgence consiste à trouver un équilibre économique entre l’évolution d’un tourisme spirituel international, qui fait partie de l’ADN de Lourdes, l’environnement et le développement de filières économiques typiques de la région.
  • La crise liée au covid a frappé de plein fouet la deuxième ville hôtelière de France, avec une chute de 85% de sa fréquentation en 2020, et une perte de 16 millions d’euros de recettes. Ce contexte inédit a révélé la fragilité d’une économie lourdaise basée essentiellement sur le tourisme religieux, impactant également les entreprises et l’emploi.

    En plus de dispositifs prioritaires pour venir en aide aux habitants, aux restaurateurs et aux commerçants, la municipalité souhaite préparer une relance touristique sur du long terme pour les dix à quinze ans à venir. Le “Plan Avenir Lourdes”, initié par Emmanuel Macron lors de sa visite le 16 juillet dernier, doit permettre à la ville de mettre en place une stratégie de développement territorial en lien avec la nouvelle vision politique de la ville, le projet “Lourdes Coeur des Pyrénées”.

    La philosophie de ce projet est basée sur la reconstruction de l’image de la cité mariale pour devenir un camp de base naturel et vivre une aventure pyrénéenne, spirituelle, urbaine, culturelle et sportive, afin de lui garantir un développement durable et une économie plus diversifiée.

    La ville à la renommée mondiale pourrait ainsi devenir ville diplomatique de paix et de fraternité grâce à la création d’un auditorium accueillant des événements à l’échelle planétaire. L’inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO de la basilique souterraine renforcerait ce rayonnement international, ainsi que le redimensionnement du musée pyrénéen et la constitution du chemin de Bernadette. Ce dernier permettrait alors une expérience touristique globale entre spiritualité, culture, histoire, patrimoine…

    La municipalité souhaite développer l’aspect sportif lié à sa position de “ville à la montagne” en entrée de vallée, avec des bases de loisirs de plein air entre Pic du Jer et lac de Lourdes : vélo, escalade, roller, trail, activités nautiques… Mais si Lourdes est un lieu idéal pour l’entraînement de sportifs de haut niveau, il lui faut néanmoins améliorer les possibilités d’hébergement. Plus jeune et dynamique, elle inciterait de nouveaux résidents à s’y installer.

    Elle envisage également de développer un tiers-lieu pour attirer et intégrer des acteurs du monde économique et artisanal, des institutionnels et des universitaires en recherche d’innovation sur les secteurs du sport, la santé et le tourisme, et d’entreprendre une reconfiguration urbaine qui permettrait au pèlerin de devenir touriste, et au touriste de devenir pèlerin.

    En devenant ville motrice d’un grand territoire pyrénéen et d’un réseau transfrontalier entre France et Espagne, Lourdes, résiliente, pourra renaître de ses cendres en développant un modèle basé sur les besoins, les attentes, l’offre er la demande d’un système à la fois local, et international.

    Informations sur le sit internet de la Ville de Lourdes

    Photos : Lourdes, Pierre Vincent lourdes.photos

    À lire aussi