Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER PresseLib'

Adresse e-mail * :
Code postal * :
INDEX

Maïsadour a repris de bonnes couleurs

Le 06 Déc. 2017

Le groupe coopératif landais a essuyé ces trois dernières années de méchantes tempêtes. Mais ils renouent, pour l’exercice 2016-2017 avec un résultat net positif

Une mauvaise récolte de céréales en 2016, la crise ukrainienne (où ils avaient investi) et la deuxième vague d’influenza aviaire encore plus dévastatrice que la précédente (« l’une des crises les plus graves enregistrées en 80 ans d’existence »)…


Après ces tempêtes, l’exercice 2016-2017, en dépit d’une baisse du chiffre d’affaires de 8,8%, dû à la fameuse grippe aviaire, le groupe Maïsadour renoue avec un résultat net positif à 4,8 millions d’euros.

Pas question de se reposer sur leurs lauriers, les Landais lancent un « plan stratégique de reconquête et de sécurisation » jusqu’en 2026, qui sonnera les 90 ans d’existence de la coopérative.


Les résultats actuels sont le fruit d’un « plan de redressement qui a bien fonctionné » estime Philippe Carré, le directeur général du groupe. L’excédent brut d’exploitation ou EBE, a augmenté de 10% à 39.3 millions d’euros pour cet exercice, allant du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017.

La convalescence actuelle a obligé à reculer les fusions avec Terrena ou Terres du Sud, mais on vise désormais à renforcer les filières d’excellence, part du plan de redressement.


Plus de traçabilité sur l’élevage plein air, développement de l’international notamment en Europe de l’Est ou en Afrique, vente directe sur Internet pour coller aux attentes des consommateurs. Et à fond sur le tournesol et le colza qui ont déjà permis à Maïsadour Semences d’augmenter son chiffre d’affaires à l’international de 5% cette année.

Ciel bleu à l’horizon ? On l’espère…


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *