INDEX

La Maison Adam, référence gastronomique

Le 14 Mai. 2021

De génération en génération, cet établissement emblématique de Saint-Jean-de-Luz fabrique notamment de mythiques macarons : entre tradition et innovations…

C’est l’histoire d’une belle saga familiale fondée sur un savoir-faire artisanal qui s’est enrichi pendant 360 ans. Avec des produits d’exception, à faire craquer n’importe qui. « Pare Gabea », sans pareil !


Bien sûr, la recette du macaron, est gardée secrète et familiale. « Les seuls éléments que l’on peut vous donner sont les ingrédients utilisés : des amandes, du blanc d’oeuf, du sucre et certainement… un peu de magie ».

L’histoire de la maison luzienne commence en 1660, à l’occasion du mariage de Louis XIV, dans la cité des Corsaires. La mère du roi et l’Infante d’Espagne, Marie-Thérèse, succombent à la finesse des macarons d’un certain monsieur Adam.


« Aujourd’hui, ce sont deux frères qui sont à la tête de l’entreprise : Andoni et Miguel Telleria-Adam. Ils représentent la 13e génération de la famille à faire vivre cette institution gourmande luzienne », explique Louis Machicote, coordinateur de direction.

Cette institution basque emploie actuellement 44 personnes, « autant d’hommes que de femmes, perpétuant les savoir-faire transmis depuis plusieurs siècles ».


Tout en affirmant son fort attachement à cette tradition, la Maison Adam innove en permanence. « Ces dernières années, nous avons fait évoluer notre gamme de tourons, de chocolats, de rochers pralinés ; nous avons également travaillé sur des parfums éphémères de gâteaux basques, un autre de nos produits phares ».

Autant de recettes réalisées à partir de produits locaux, chaque fois que cela est possible. « Nous nous efforçons de développer des circuits courts. Par exemple, nos oeufs proviennent d’une ferme dans le Gers, notre farine vient d’Ustaritz, nos amandes de Valence, en Espagne, et notre lait du Pays Basque ».


« Nous mettons un point d’honneur à trouver des fournisseurs locaux, éthiques et responsables pour nos différentes familles d’achats ». Un positionnement qui plaît, aussi bien aux Basques qu’aux clients de passage dans l’une des cinq boutiques de la maison.

« Cinq points de vente sont implantés sur la côte basque : trois à Saint-Jean-de-Luz et deux à Biarritz. C’est d’ailleurs tout récent, puisque la seconde boutique biarrote a été ouverte en fin d’année dernière », explique Louis Machicote.


Dans cette période très particulière, la Maison Adam a décidé de prendre aussi toute sa place sur la Toile. « Nous avons entièrement refait notre site internet, et nous développons une stratégie pour renforcer notre présence sur les réseaux sociaux, afin d’être toujours plus proches de nos clients, surtout en ces moments difficiles ».

« C’est également dans cette volonté de proximité avec les clients que nous avons mis en place une collaboration avec le Bon Marché. Nous avons ainsi animé des corners dans les deux Grandes Epiceries de Paris, afin d’assurer une présence éphémère dans la capitale ».


Pour découvrir ou redécouvrir les macarons et les autres produits conçus par la Maison Adam, nous ne pouvons que vous conseiller la boutique Etxea, située Place Louis XIV à Saint-Jean-de-Luz, où vous aurez l’occasion d’assister à la torréfaction des amandes et à la fabrication du praliné.

Plus d’informations – cliquez ici


2 commentaires au sujet de cet article

  1. Bonjour,
    j’étais à St Jean de Luz, samedi 8 mai et j’en ai profité pour aller découvrir vos macarons et le gâteau basque à la crème.
    Pour être tout à fait franche, je ne trouve pas vos produits transcendants.
    Ils sont bourrés de sucre.
    Cela ne me donne pas envie d’y retourner….à moins que vous changiez votre recette et me le fassiez savoir.
    J’en ai proposé à ma voisine de 86 ans pensant lui faire plaisir. Elle les a refusé pour cette même raison. Trop de sucre dit elle….elle qui connaît les bonnes choses…et depuis longtemps !!

  2. Egun on.
    Guztiz ados artikulu eder horrekin. Gehitu nahi nuke, garai ilun honetan Donibandar bi gazte horiek eta Adam etxeak Donibaneko Ikastola lagundu duela. Gure jatorriei eta gure herriari atxikia den familia. Milesker zuei eta Adam familiari.
    Tout à fait d accord avec l article. Je voudrais juste ajouter qu en plus de travailler en local, ces deux jeunes luziens et la famille Adam a soutenu Donibaneko Ikastola dans cette période délicate. Une famille attachée à ses racines et au pays. Merci à vous la famille Adam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *