INDEX

Talents – La Gersoise Valérie Gauvin star avec les Bleues

Le 21 Juin. 2019

Réunionnaise de naissance et Mirandaise depuis l’âge de 4 ans, elle est en train de vivre son rêve de gamine. Elle nous fait vibrer avec l’équipe de France de football…

Rubriques :

Un passionné de foot et fidèle du club mirandais, Hugo Abadie, a partagé de bons moments sous les couleurs du FCM aux côtés de Valérie. Il nous fait partager ses émotions.


Aujourd’hui, alors que la petite joueuse mirandaise, qui apprenait aux côtés des garçons, est devenue une grande joueuse, une joueuse phare de l’équipe de France, la plus grande même pour tous les Mirandais.

Depuis le début de la Coupe du Monde, nous vibrons devant nos écrans en regardant les matches de l’équipe de France. Notre Valérie est en train de vivre son rêve de gamine passionnée de football. Elle a commencé dans la cour de récréation de l’école maternelle et primaire de Notre Dame, puis au club de Mirande quand le terrain n’était pas encore au Haouré, mais sur l’île du Pont.


Valérie Gauvin a joué avec ses copains garçons jusqu’en U13, avant d’être recrutée par le centre de formation du Toulouse Football Club en U15 féminine. Dès sa première saison au TFC, elle  s’est faite remarquée en participant à la victoire du championnat des filles. Une victoire que le club avait célébré en l’invitant à une remise de maillot en fin de saison avec ses copains du FCM.

Elle est restée fidèle à son premier club de Mirande en revenant régulièrement comme au 30 ans du club sur l’invitation du président Jean Mendez. À cette occasion, le TFC était présent à travers le Forza Viola FC, le club de foot des supporters du TFC qui offraient pour l’occasion un olivier, symbole de la fraternité et de la paix,  en mémoire de leur ami et fondateur du club, Brice Taton​.


Valérie a marqué son passage à Mirande, car elle ne laissait personne indifférent sur les terrains du Gers. Elle aimait jouer à tous les postes pendant les matches. Elle était aussi performante à l’attaque, qu’en défense ou qu’en goal, place où elle aimait jouer.

Entre 8 et  13 ans, c’est plutôt rare car les gamins rêvaient plus d’être des Zidane que des Lizarazu ou des Barthès. C’était déjà, de la part de Valérie, un signe de vraie motivation et d’ambition. Elle avait un caractère bien trempé. Une grande volonté de gagner et de jouer à fond chaque match, mais toujours dans un esprit sportif.


Valérie était naturellement respectée sur les terrains par ses performances et un physique déjà précoce. L’équipe espérait à chaque match qu’elle soit en forme, car elle était capable de faire la différence. Quand elle n’était pas en forme, le moral de l’équipe en prenait un coup et le score aussi.  Dans les épreuves de jongle lors des plateaux, quand ses copains arrivaient péniblement à 20 jongles, il fallait arrêter Valérie au dessus des 50 qui ne comptaient plus pour l’équipe.

Les journées de tournoi étaient un vrai plaisir avec sa maman et sa sœur. Doris sa maman était sa première supportrice, pas timide sur la touche et bonne cuisinière, aimant faire découvrir, pendant les casse-croûtes partagés, ses plats réunionnais.


Ce samedi 22 juin, à 18h30, se tiendra l’AG du FCM au stade du Haouré, suivi d’une paëlla, avec une grosse pensée pour Valérie et sa famille, fidèles à leur club et leur ville des débuts.

Valérie est la marraine de l’équipe féminine du FCM et a envoyé pour l’occasion un jeu de maillot des Bleues, dédicacés par l’équipe de France. Un très beau cadeau amical qui fera naître très probablement des vocations de footballeuses en espérant le plus beau cadeau que l’on puisse rêver, celui de rapporter pour la prochaine AG du FCM la Coupe du Monde 2019 !


Valérie avec Hugo Abadie

En attendant et quelque soit le résultat des Bleues, Monsieur le maire de Mirande a proposé de l’inviter à une réception à la mairie après la Coupe du Monde pour lui remettre un d’Artagnan d’honneur. La date reste à trouver.

Les Mirandaises ont été célèbres en France et en Europe avec le basket, au temps du BAC Mirande. Peut-être que les prochaines Mirandaises sportives de haut niveau seront footballeuses ?

Valérie disputera un 8e de finale de la Coupe du Monde contre le Brésil, dimanche à 21h. Bon match Valérie, merci pour ta fidélité, ton humilité et continue de nous faire rêver.

 


Article réalisé en collaboration avec le Journal du Gers et Hugo Abadie

Suivez l’actualité du département sur le site du Journal du Gers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *