Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

TALENT - Guillaume Pierret en haut de l'affiche sur Netflix

Béarnais d’origine, le réalisateur du long-métrage « Balle perdue » fait un véritable carton sur la plate-forme de streaming en ligne avec 37 millions de visionnages…
DSC03756.ARW
Cela en fait le second film étranger le plus vu aux Etats-Unis en 2020, et l'un des gros succès de l'année sur Netflix.

Installé à Paris, Guillaume Pierret est à l'origine de ce film d’action de 93 minutes, sorti le 19 juin dernier. Il était entouré d’une solide équipe de production, dont Rémi Leautier, un ami d'enfance, lui aussi Palois.

Les deux compères, à la tête d'Inoxy Films, une société créée ensemble n'en sont pas à leur première réalisation commune, depuis leurs débuts avec un simple camescope.

Rémi Leautier

Ce film, « Balle perdue », est certainement le projet le plus abouti du duo. Une histoire prenante, un casting très riche, dont des têtes d'affiches comme Ramzy Bedia ou Alban Lenoir, et une exposition médiatique intéressante malgré la crise sanitaire.

Avec des avis positifs à près de 90% sur la plateforme de streaming américaine, ce que certains médias francophones ont qualifié de « Fast ans Furious à la française » rencontre un énorme succès.

Un réalisateur atypique…

Cette réussite peut s'expliquer par la très haute qualité du produit final, mais aussi par les choix de Guillaume Pierret. En effet, ce dernier a souhaité privilégier le réalisme tout au long du film. Ainsi, les scènes d'actions sont réelles : la très grande majorité est jouée par les acteurs eux-mêmes. Aucun effet numérique n'a été ajouté, et le Béarnais a opté pour des plans assez longs, montrant très explicitement l'action.

Ce fonctionnement a été possible grâce à l'implication des acteurs dans l'écriture du film. En effet, Guillaume Pierret est très attaché à travailler étroitement avec eux. Ces derniers n'ont donc pas de mauvaises surprises, ils peuvent donner leur avis, afin d'amener un produit final unique. Cette méthode permet également une meilleure approche en ce qui concerne les finances et le temps, deux éléments très importants dans la réalisation d'un long-métrage.

Ainsi, sur « Balle Perdue », Alban Lenoir, acteur principal, est également crédité en tant que collaborateur artistique, pour la réalisation des chorégraphies de bagarre et autres cascades.

Le réalisateur s'inscrit également dans l'ère du temps, en ne proposant son film que sur Netflix. La plateforme de streaming a subi une importante vague de critique quant à la non-diffusion de ses films au cinéma, un souci qui n'est malheureusement plus d'actualité en ce moment avec la fermeture de tous les établissements.

À lire aussi

Commentaires


Réagissez à cet article

Les commentaires seront bientôt à nouveau disponibles sur notre site. En attendant vous pouvez réagir à nos articles en nous envoyant un email.