INDEX

L’Adour au cœur de la formation du futur

Le 11 Jan. 2019

L’Union des industries et des métiers de la métallurgie de l’Adour (UIMM) vient d’inaugurer Ditech en Bigorre pour booster les emplois industriels qualifiés…

Rubriques :

Après Defi à Tarnos dans les Landes, ce centre de formation des industries technologiques, qui avait ouvert ses portes l’été dernier a été officiellement baptisé par de nombreuses personnalités.


Ce 9 janvier, l’UIMM Adour Atlantique a présenté cet outil remarquable qui permettra de développer une pédagogie particulièrement innovante pour former de très nombreuses personnes dans ces secteurs qui embauchent.

Ditech, pour Développement de l’Industrie dans les Territoires en faveur de l’Emploi et des Compétences dans les Hautes-Pyrénées, est installé à Lanne au cœur de Pyrène Aéropôle, autour de l’aéroport Tarbes-Lourdes-Pyrénées.


Il s’inscrit donc dans un objectif de création d’emplois industriels qualifiés pour attirer de nouvelles entreprises. Ditech est l’illustration parfaite de l’importance et du dynamisme du secteur de la métallurgie, à travers son organisation professionnelle (UIMM) et du CFAI Adour.

Ce pôle d’excellence a été conçu en collaboration étroite avec les deux piliers que sont Daher (Socata) et Alstom.


Financé notamment grâce au soutien de l’État, de la Région et de la Caisse de Dépôts, Ditech va contribuer à renforcer le tissu industriel bigourdan en formant plus de 400 personnes sur les métiers de l’industrie à fort potentiel d’emploi, en privilégiant la voie de l’apprentissage.


Ce bâtiment comprend, sur 4.438 m2, des espaces administratifs de formation et des ateliers spécialisés avec les pôles : Peinture ; Aérostructure ; Contrôle non destructif ; Chaudronnerie et soudage ; Ajustage et montage ; Productique mécanique. Mais aussi un espace de découverte des métiers industriels et aéronautiques.

Il a été réalisé par une équipe constituée du cabinet Larradet, de Bet Artelia, Sacet, Addenda et Biasi.


Ce centre s’et fixé des objectifs ambitieux pour 2021 : faire progresser de 24% le nombre d’alternants (504 apprentis -rentrée 2017) ; informer et sensibiliser aux métiers industriels 400 personnes par an ; certifier et diplômer 90 personnes par an ; former 700 personnes aux métiers industriels, dont près de 200 bénéficiant de qualifications nouvelles ; accompagner les apprenants vers l’emploi et la poursuite d’études en visant un taux d’insertion de 75%.


Brice Blondel, préfet des Hautes-Pyrénées, et Carole Delga, présidente de la région Occitanie, ont coupé le ruban en présence de nombreuses personnalités. Defi représente un investissement de 6 millions d’euros, couverts notamment par l’État dans le cadre du Programme investissement d’avenir (3,2 millions d’euros) et la Région (1,3 million d’euros).

Informations sur le site de l’UIMM Adour – cliquez ici

Photos : UIMM


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *