INDEX

Dax a de l’ambition pour ses Halles

Le 03 Jul. 2017

Le site va être restructuré par le réputé cabinet Reichen et Robert. On fait là dans le prestige et le sérieux

Rubriques :

C’est l’agence Reichen et Robert & Associés que la municipalité de Dax a choisie afin de restructurer ses Halles. L’annonce a un peu pris tout le monde à contrepied, car on ne l’attendait pas avant la rentrée de septembre.


Mais il fait croire que la décision coulait de source, tant le cabinet parisien fait partie des cadors de la profession.

Qu’on en juge : la réhabilitation de la halle aux grains de Blois, ce sont eux. Tout comme celle de la halle Tony Garnier à Lyon, les docks Vauban au Havre, la Grande halle de La Villette, le pavillon de l’Arsenal, le siège de la Croix Rouge, les Grands moulins de Pantin ou la chocolaterie Meunier, à Noisiel. Tout cela leur a valu d’obtenir en 2005 le Grand prix de l’urbanisme, décerné pour « leur attitude innovante, stratégique, à la fois réaliste et inventive. »


Et si vous désirez juger sur pièce et sur place, sans pour autant aller au Havre, une ville à la mode, faites un tour du côté de la Meca bordelaise (Maison de l’économie créatrice et de la culture). Son maître d’œuvre, ce fut R&R.

A quoi vont ressembler les halles dacquoises et leurs alentours ? A vrai dire, on n’en sait encore trop rien, puisqu’aucun projet ou épure n’a encore été dévoilé. C’est sans doute l’expérience (le tandem fonctionne depuis 1973) et les réalisations du cabinet qui ont primé face à deux autres concurrents.


Pas vraiment un choix au doigt mouillé, le jury étant composé de représentants de la ville, bien sûr, ainsi que d’architectes dépêchés par l’association Architecture et commande publique, du Caue des Landes et de l’architecte des Bâtiments de France (plus un représentant des commerçants).

On devra donc attendre l’automne pour découvrir le projet final, qui sera alors présenté au comité de pilotage et aux commerçants, directement concernés et qui reçoivent de plein fouet les progrès et les efforts de la concurrence, profitant du manque d’activité commerciale en centre-ville.


Avec des halles new look, et son carreau des producteurs abrité et externalisé, elles ne manqueront pas d’atout. Demain, ou juste un peu plus tard.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *