Abonnez-vous
Publié le Mis à jour le

UTILE - Des « Mini Sauveteurs » sur les plages

Du 28 au 31 juillet, ils seront à Saint-Jean-de-Luz, Anglet, Capbreton et Mimizan pour présenter aux 7-12 ans les risques du bord de mer et des gestes de premiers secours...
Mini Sauveteurs 1
La troisième édition de cette initiative gratuite est pilotée par la Macif et la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

Pour réduire au maximum les risques, et sensibiliser le plus grand nombre, ils ont décidé de mettre en place des après-midi éducatives, avec des animations ludiques pour les enfants de 7 à 12 ans et leurs parents.

« Cette opération, totalement gratuite, a été conçue pour donner un premier niveau de connaissance en matière de secourisme aux enfants, et sensibiliser également l'ensemble de la famille, pour apprendre ou réapprendre les gestes qui sauvent ».

Ainsi, de 14h30 à 17h30, les sauveteurs présents auront comme objectif de permettre aux enfants d'identifier les risques du bord de mer (se perdre, se noyer, se blesser), de connaître les bons réflexes en cas d'accident, comme par exemple être capable de composer l'un des numéros d'urgence : 15, Samu ; 18, sapeurs pompiers ; 196, numéro d'urgences maritimes.

Il y aura également de la pratique, avec l'apprentissage de la mise en position latérale de sécurité (PLS), l'utilisation d'un défibrillateur semi-automatique, et l'utilisation d'un matériel de premier secours : bandages, compresses, pansements, etc.

A l'issue de la journée, les participants se verront remettre le kit du parfait petit sauveteur, composé d'un diplôme (anecdotique, mais qui permettra de se souvenir de cet après-midi enrichissant), d'une trousse de secours complète comprenant du matériel de premier secours, une couverture de survie, etc.

Autre cadeau fait aux enfants, un bracelet de plage pour le moins original. En effet, sur ce dernier, les parents peuvent écrire le nom de leur enfant, ainsi que leur numéro de téléphone ou le numéro du responsable. Il comporte également un indicateur UV, indiquant l'intensité de l'indice auquel l'enfant est exposé, pour prévenir des accidents dus au soleil.

Ce petit gadget s'est avéré déjà bien utile dans le passé, puisqu'en 2020, il a permis de retrouver près de 1.200 enfants égarés sur les plages.

La Macif et la SNSM vous attendent en nombre sur les plages atlantiques concernées : la grande plage de Saint-Jean-de-Luz le 28 juillet ; la plage de la petite chambre d'amour à Anglet, le lendemain ; le 30 à la plage Notre-Dame de Capbreton ; et enfin le 31 à la plage Remember de Mimizan.

Pour information, lors de la dernière édition, ce sont plus de 1.000 enfants qui s'étaient présentés, touchant au total plus de 3.000 personnes.

Plus d'informations sur le site internet de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM).

Commentaires


Réagissez à cet article

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire

À lire aussi