INDEX

Le groupe Arevian va investir à Dax

Le 08 Déc. 2017

Confirmé aux commandes du Casino, pour les quinze prochaines années, il compte passer la vitesse supérieure pour séduire de nouveaux joueurs

Rubriques :

« Nouveau propriétaire, nouveau directeur, nouvelles machines, le Casino de Dax se refait une nouvelle jeunesse pour séduire une nouvelle clientèle », titrions-nous en janvier dernier.


On annonçait qu’un groupe, plutôt peu connu, dénommé Arevian, se portait acquéreur de la pépite dacquoise, alors propriété du puissant groupe Barrière. Un établissement pas vraiment un parent pauvre, avec ses 75 machines à sous, ses 2 tables de blackjack et ses 6 postes de roulettes électroniques.

Arevian, petit Poucet des casinotiers, possède un vrai savoir-faire, puisque déjà propriétaire des casinos de Chaudes-Aigues (sa première acquisition), d’Alvignac, Jonzac, Cransac, Saint-Trojan, Villard-de-Lans, Vic-sur-Cère, La Bourboule, Mont-Dore et de Casteljoux.


Aussi est-ce sans réelle surprise que le Conseil municipal de la Ville a confirmé la délégation de service public à la SEDT (Société d’exploitation touristique de Dax), menée par Arevian. Pour une durée de quinze ans, permettant un investissement et une visibilité à long terme. Il était d’ailleurs le seul candidat à sa succession.

Lors de sa prise en main, le groupe avait annoncé vouloir faire de l’établissement un réel lieu de vie, avec restaurant aux produits locaux, confirmé une future « terrasse fumeurs » (merci), ainsi que des dîners-spectacles et animations diverses. Aujourd’hui, il entend investir 1,6 million d’euros sur un nouveau bar, auquel on pourra accéder depuis l’extérieur et d’une façon générale, réaménager l’ensemble, et aussi, et surtout, renouveler le parc des machines à sous, à une cadence de 360.000 euros chaque année.


Quant aux dîners et aux spectacles, il en prévoit une centaine annuellement, ce qui devrait réveiller la belle endormie, qui ne demande que ça.

Il était temps, car son PDJ (son Produit brut des jeux) n’a cessé de baisser depuis des années, allant de -5% sur l’exercice 2014-2015 à -10% avant l’arrivée de l’équipe d’Arevian. Depuis, grâce à son investissement, les pertes ont été réduites, avec encore 1,2, un moindre mal.

Mais cela touche l’interne et n’intéresse pas vraiment les joueurs, sensibles avant tout au cadre et à l’offre. Si l’on prend en compte le souhait des nouveaux dirigeants, on aboutit à une conclusion logique : à Dax, un nouveau lieu de vie et de plaisirs est en train de naître.

Bingo !

Informations sur le site du Casino

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *