SINGLE CREATEUR

COUP DE COEUR - Gilles Labrude et Maa Bikes

Le 13 Oct. 2020

Depuis 2017 à Seignosse, il est passé de l’assemblage de vélos locaux à une entreprise qui travaille avec la France, l’Espagne et le Portugal avec des bicyclettes anti-ordinaires…

Créée en décembre 2017, Maa Bikes est le spécialiste de l’assemblage de vélos électrique pour le marché Sud-Européen. Gilles Labrude, avec l’aide de son associé Xavier Bonelli, a fait grimper la structure vers les sommets.


Lorsque Gilles Labrude arrive aux commandes de Maa Bikes en 2018, l’entreprise ne travaille alors qu’avec deux revendeurs. Aujourd’hui, elle fournit plus d’une trentaine de revendeurs, et espère doubler ce chiffre d’ici la fin de l’année. Pour cela, elle s’est notamment lancée dans la recherche de cinq agents commerciaux, qui seront actifs sur l’ensemble du territoire.

Autre immense projet de l’entreprise, le développement de huit nouveaux modèles d’ici la fin de l’année 2021Les marques seront déposées à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

Pour arriver au bout de cette aventure, les associés ont lancé une levée de fonds, avec Odelia Capital pour collecter un million d’euros.


« Des modèles très variés sont arrivés avec de nouvelles couleurs et des évolutions intéressantes. Nous avons investit 150.000 euros, entre le design, le choix des pièces et identification des fournisseurs, préparation des ateliers de montage, etc. La fabrication des cadres se fait en Europe. Les pneus viennent d’Europe également, et les batteries de France » explique Gilles Labrude.


Un début d’année particulier…

Avec le confinement, « nous avons dû mettre du personnel au chômage partiel courant mars et avril, et nous n’avons pas pu, raisonnablement, nous approvisionner en vélos et en pièces » raconte le dirigeant. Mais pendant cette période difficile pour tous, Maa Bikes ne s’est pas arrêtée, bien au contraire.

« Nous avons fait don de 4 VTT à la gendarmerie de Capbreton et Seignosse. Nous avons prêté 2 VTT à la brigade de Saint Vincent de Tyrosse et 2 à la brigade de Tartas. Cela a permis aux gendarmes de faire le lien avec la population et de pouvoir se faire connaitre sous un autre jour. Nous avons pu constater le bénéfice de ce don et des prêts. Nous en sommes fier et nous soutenons nos forces de l’ordre, ce qui est le minimum dans les temps actuels ».


Cette action a créé une sorte de karma positif autour de Maa Bikes, qui a bénéficié d’une reprise d’activité complètement folle. « Dès le déconfinement, nous avons été dévalisés par nos revendeurs en France et au Portugal. Nous avons du faire face à une pénurie de vélos sans précédent en Europe. Les approvisionnements pour les nouveaux modèles sont arrivés fin septembre, ce qui est encore une bonne nouvelle, étant donné que certains ne seront pas approvisionnés avant février ou mars 2021 ».

 


Parallèlement, Maa Bikes a décidé de rejoindre le Medef des Landes. « Nous avons adhéré dans le but de pouvoir échanger et bénéficier d’un accompagnement. Cela fait des années que je suis entrepreneur, et aujourd’hui, j’aspire à échanger plus concrètement » conclut Gilles Labrude.

Alors si l’envie vous prend de faire un tour de vélo, ou d’investir dans ce moyen de transport, n’hésitez pas, et tournez-vous vers un vélo Maa !

Informations sur maabikes.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *