INDEX

LA MAIN SUR LE CŒUR – La Banque Alimentaire et la Section, ensemble

Le 30 Avr. 2020

Le club palois se mobilise pour aider l’association caritative dans sa mission, plus que jamais vitale pour de nombreuses familles du territoire fragilisées par le confinement…

Rubriques :

Depuis jeudi dernier, des équipes de trois joueurs volontaires se relaient chaque matin à la Banque Alimentaire Béarn-Soule. Le club vend également des masques au profit de l’association solidaire.


Depuis la semaine dernière, des bénévoles pas comme les autres arpentent les couloirs des nouveaux locaux de la Banque Alimentaire Béarn et Soule (BABS), 9 rue du Corps-franc-Pommiès à Billère. Ils n’arborent pas les traditionnels gilets orange fluo, mais plutôt un haut de survêtement vert et noir, symbole des valeurs de solidarité et de partage, communes au rugby et à la BABS.

Ces nouveaux venus, ce sont des joueurs de la Section Paloise, qui sur la base du volontariat, donnent un précieux et efficace coup de main au grossiste solidaire. Ainsi, Julien Delannoy, Antoine Hastoy, Lucas Rey, Malik Hamadache, Quentin Lespiaucq, Charly Malié, Thibault Daubagna, Samuel Marques, Luke Whitelock, Ignacio Calles, Fabrice Metz et Geoffrey Moïse ont retroussé leurs manches et enfilé masques et gants de protection.


A travers cette action, la Section Paloise illustre parfaitement à quel point l’entraide, la solidarité et le dépassement de soi sont des valeurs importantes dans le rugby. Faute de pouvoir retrouver le chemin de l’entraînement (à cause du coronavirus), ces nouveaux bénévoles, par équipes de trois, participent à la réception et au traitement des produits frais et secs en provenance, tous les jours, des grandes surfaces et des industries de l’agglomération paloise.


Les collectes organisées deux fois dans l’année ainsi que les dons de l’État et de l’Union européenne complètent les dotations. Les 170 bénévoles et les 4 salariés à mi-temps de la BABS sont chargés de récupérer la marchandise dans les grandes surfaces, de la trier et de la contrôler afin de préparer les commandes passées par les différentes associations et organismes pour les distribuer aux familles : Croix-Rouge, Secours Catholique, CCAS, associations indépendantes…


Comme beaucoup d’autres associations solidaires, la Banque Alimentaire Béarn et Soule est fortement impactée par le coronavirus. La structure a en effet dû s’adapter, dans les premiers jours du confinement, à la fermeture de 11 des 37 associations qui distribuent les colis alimentaires en Béarn, tandis que neuf autres ont réduit leur fonctionnement.

Déjà, à la crise sanitaire s’ajoute une crise économique et sociale qui provoque un accroissement de la demande. La BABS s’est donc organisée en changeant sa manière de faire : les entreprises livrent directement leurs produits dans les locaux de la BABS. Elle prépare ensuite les commandes des associations clientes, qui viennent chercher les denrées pour les distribuer au plus grand nombre.


En parallèle de cette initiative, la Section Paloise a suivi l’exemple des clubs de La Rochelle, Bayonne, Biarritz et Brive, en dévoilant ce mercredi des masques aux couleurs béarnaises. Entre un polo et un sweat shirt aux couleurs du club Béarnais, on peut les commander dans la boutique officielle de la Section Paloise.

Disponibles sur le site au prix de 4,90 euros, ces masques homologués, lavables et réutilisables jusqu’à 15 fois, permettront de dégager des marges qui seront reversées à la Banque Alimentaire Béarn et Soule. Les masques seront expédiés uniquement par voie postale, à partir du 2 juin 2020.


Au service de 18.000 personnes…

La BABS est une des 79 structures qui composent le réseau national des Banques Alimentaires, la première association d’aide alimentaire en France. Ses missions : la lutte contre la précarité et le gaspillage alimentaire, la collecte de denrées pour soutenir les personnes précaires et accompagner les associations d’actions sociales.

La Banque Alimentaire Béarn et Soule collecte près de 2.200 tonnes chaque année (1,8 million de repas fournis) et les redistribue dans une quarantaine de points relais gérés par 37 associations solidaires. En Béarn et Soule, 18.000 personnes recourent à l’aide alimentaire chaque année.


En Nouvelle-Aquitaine en 2017, 13,7% de la population était touchée par la pauvreté [NDLR moins de 1000 euros/mois], soit 787.000 Néo-aquitains. Les femmes et les enfants étant les plus touchés par cette situation.

Pour en savoir plus sur la Banque Alimentaire, cliquez ici

Pour commander votre masque de la Section Paloise, cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *