INDEX

Entreprise d’ici - TerreAzur, alimente les métiers de bouche

Le 08 Jan. 2018

Partenaire de l’Elan Béarnais, le spécialiste des fruits, légumes et produits de la mer frais privilégie l’approvisionnement local et les circuits courts

Rencontre avec Laurent Caboche, directeur régional de TerreAzur, qui rayonne sur les Pyrénées-Atlantiques et une partie du bassin de l’Adour, à partir de son siège palois et de son unité de Saint-Jean-de-Luz.


Quel est votre cœur de métier ?
Laurent Caboche – Nous sommes avant tout grossistes en fruits et légumes, mais aussi en produits de la mer, avec une solide expérience dans le métier du frais. Nos clients sont tous les intervenants des métiers de bouche : professionnels de la restauration, grandes ou moyennes surfaces et spécialistes. La préparation des commandes se fait par radio-transmission. La livraison s’effectue avec notre propre flotte de camions. Pour garantir la fraîcheur des produits, les entrepôts réfrigérés sont équipés de zones de froid séparées : 0-2°C pour la marée, 2-4°C pour les fruits et légumes.

 


Votre organisation ici ?
L. C. – TerreAzur fait partie du groupe Pomona, une société familiale française qui emploie au total plus de 10.000 personnes. Chaque entité régionale fonctionne de manière indépendante, ce qui fait aussi notre force. Ici, nous avons 120 collaborateurs pour traiter 17.000 tonnes de produits par an : 15.000 tonnes pour les fruits et légumes, 2.000 pour les produits de la mer. En plus du siège palois, nous avons une unité à Saint-Jean-de-Luz spécialisée dans le mareyage. Au-delà de la préparation de commandes en produits de la mer, ce site gère environ 300 tonnes de produits achetés directement sur les criées. Nous couvrons les Pyrénées-Atlantiques, mais nous travaillons aussi avec des professionnels landais et bigourdans, avec une flotte d’une trentaine de camions.


D’où viennent les produits que vous distribuez ?
L. C. – Plus de 40% des fruits et légumes que nous distribuons sont produits dans la région. Nous développons des partenariats de proximité avec les exploitants agricoles pour privilégier les circuits courts. C’est le cas par exemple pour le kiwi et l’asperge des Landes, ainsi que pour les produits issus du maraîchage des vallées du Béarn et de la Bigorre. Cela illustre notre volonté d’implication dans le tissu local. Quant aux produits de la mer, nous privilégions les circuits courts avec notamment des achats directs quotidiens sur les criées de Ciboure et de La Cotinière : thon, merlu, bar, sole…

 


Vous êtes partenaire de l’Elan Béarnais…
L. C. – Oui, et nous en sommes très satisfaits. Nous faisons également partie du Club affaires de l’Elan. Nous y trouvons beaucoup d’écoute, d’attention et de souplesse avec une approche très familiale qui rend ce partenariat particulièrement utile pour nous. Sur ce plan, l’Elan sait faire la différence. Cela nous permet d’inviter des clients, mais aussi des collaborateurs pour partager des moments de convivialité et de grande qualité. Le rayonnement de l’Elan sur l’ensemble du bassin de l’Adour est clairement un atout majeur pour nous, par rapport à notre zone d’activité. Nous ne pouvons que nous réjouir de ce partenariat dynamique qui se construit saison après saison avec des initiatives nouvelles. Par exemple, cette année, nous mettons à disposition de l’équipe des fruits frais, avec des livraisons hebdomadaires. Notre petite touche pour contribuer au tonus des joueurs.

Informations sur le site internet de TerreAzur

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *